•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Leafs : les journalistes bannis des vestiaires

Un homme porte une casquette. Il écoute attentivement une question d'un journaliste.

L'attaquant Mitch Marner s'est adressé aux membres de la presse dans une salle dédiée à cet effet plutôt que dans le vestiaire, lundi, après l'entraînement des siens à l'aréna Banque Scotia.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Dans le but de protéger leurs joueurs du nouveau coronavirus, les Maple Leafs de Toronto ont décidé de restreindre l'accès des journalistes à leur vestiaire.

Il s'agit d'une recommandation de la Ligue nationale de hockey (LNH).

Joueurs et entraîneurs répondront désormais aux questions des membres des médias dans une salle dédiée à cet effet après les matchs et les entraînements, comme ce fut le cas ce lundi.

Notre travail, c'est de jouer au hockey alors on fait simplement ce qu'on nous dit de faire. Si on rencontre les médias ici, c'est que c'est ce qu'on nous dit de faire. Ce n'est pas nous qui prenons cette décision, a rassuré le Canadien, à l'écart du jeu depuis le 12 janvier en raison d'une fracture au pied.

Arénas vides?

Un homme crie de joie après avoir donné la victoire à son équipe, les Maple Leafs de Toronto.

Mitch Marner trouverait étrange de jouer dans un amphithéâtre vide.

Photo : Getty Images / Claus Andersen

Les joueurs des Leafs affichent une mine renfrognée lorsqu'on évoque la possibilité de jouer des matchs à huis clos, comme l'envisagerait la NBA. La formation torontoise s'apprête à disputer six de ses sept prochains matchs à domicile et l'appui de la foule pourrait galvaniser les troupes dans le dernier droit après un voyage difficile en Californie.

Je ne pense pas que, quand j'étais petit, j'ai pu jouer dans un aréna vide. Il y avait toujours des parents ou quelqu'un pour regarder la partie, a laissé tomber l'attaquant Mitch Marner, qui a grandi à Markham.

Ce serait assurément étrange [...] je ne pense pas que l'avantage de la glace en soit un dans ce cas-ci!

Mitch Marner, attaquant

L'épidémie de la COVID-19 a forcé de nombreuses organisations sportives à travers le monde à annuler la tenue de compétitions ou encore à bloquer l'accès aux amateurs.

D'après les informations de Raphaël Guillemette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Hockey