•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Budget : les bénéficiaires de l'aide au revenu ont des attentes

Gros plan sur le drapeau provincial devant l'édifice

L'édifice de l’Assemblée législative du Nouveau Brunswick

Photo : Radio-Canada / Guy R. LeBlanc

Radio-Canada

Les bénéficiaires de l'aide au revenu du Nouveau-Brunswick attendent de voir ce que le gouvernement progressiste-conservateur de Blaine Higgs mettra de l'avant dans son budget, mardi.

Ils souhaitent une augmentation des prestations, d'autant plus que le coût de la vie – notamment celui des aliments – ne cesse d'augmenter.

À Tracadie, Bernard Basque veille au grain.

Bernard Basque, président du regroupement des bénéficiaires en installation résidentielle de la Péninsule acadienne

Bernard Basque est le président du regroupement des bénéficiaires en installation résidentielle de la Péninsule acadienne.

Photo : Radio-Canada

On a vraiment hâte de voir s'il va y avoir au moins quelque chose pour nos bénéficiaires, dit le président du regroupement des bénéficiaires en installation résidentielle de la Péninsule acadienne. On demande une augmentation. Le coût de la vie est rendu beaucoup trop cher. La nourriture est dispendieuse. C'est impossible de vivre, aussi, avec le prix des logements. Pour un logement, ça coûte entre 500 $ et 600 $ sans l'électricité et le chauffage. Avec seulement 137 $ par mois, c'est impossible d'arriver.

Ça ne prend pas la tête à Papineau pour savoir que ça prend une bonne augmentation pour survivre.

Bernard Basque, président du regroupement des bénéficiaires en installation résidentielle de la Péninsule acadienne

Aldoria Jones, bénéficiaire de l'aide au revenu de Tracadie, est lui aussi dans l'expectative.

Aldoria Jones de Tracadie

Aldoria Jones de Tracadie

Photo : Radio-Canada

Avec les coûts de la nourriture qui augmentent, c'est difficile d'arriver, explique-t-il. Moi et ma conjointe, on a 1094 $ par mois. Mais quand tu paies le loyer et l'électricité, à la fin du mois il ne reste qu'entre 60 $ et 80 $. Il y a aussi une sorte de médicaments qu'il faut que je paie.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Politique provinciale