•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Du rugby professionnel à Ottawa dès 2021

Des gens assis à un podium pendant une conférence de presse des Aces d'Ottawa.

Les Aces d'Ottawa ont révélé leurs couleurs et leur logo.

Photo : Radio-Canada / Kim Vallière

Une nouvelle équipe professionnelle de rugby fera ses débuts à Ottawa dès 2021. Les Aces joueront dans la Rugby Football League (RFL), un circuit basé en Europe auquel appartient aussi le Wolfpack de Toronto.

Le club a dévoilé ses couleurs et son logo lundi matin à la Place TD, où il disputera ses parties locales. Le rouge et le noir, typiques des équipes sportives de la capitale, seront bien en vue sur les uniformes des Aces.

C’est un gros morceau ajouté à la tapisserie sportive d’Ottawa qui est tellement déjà riche, a lancé Eric Perez, le président des Aces et l’instigateur du projet, qui a aussi été responsable de la venue de la RFL en Amérique du Nord à Toronto en 2017.

L’ancien président du Wolfpack a acquis les Stags de Hemel en Angleterre et a déménagé l’équipe à Ottawa pour créer une rivalité avec Toronto, un projet approuvé par la RFL l’an dernier.

Notre objectif, c’est de faire comme le Wolfpack et d’accéder à la Super League un jour. Nous allons faire ça avec de la patience et idéalement avec du talent local, a mentionné Perez en conférence de presse. Il espère ainsi contribuer à augmenter la popularité du rugby chez les plus jeunes dans la capitale.

Il s’attend à nommer un entraîneur-chef au cours des six prochaines semaines, qui pourra ensuite assembler une formation dès l’ouverture de la période de signature des joueurs, en juin. Le camp d’entraînement des Aces est prévu en décembre 2020, en Angleterre.

Ceux qui regarderont un match de la RFL pour la première fois seront surpris par la vitesse, les habiletés et l’athlétisme des joueurs, a avancé Simon Johnson, le président du circuit où 13 joueurs sont sur le terrain, plutôt que les 15 dans la forme traditionnelle du sport.

Les Aces paieront les déplacements des équipes de l’Angleterre, du pays de Galle et de la France qui viendront jouer à Ottawa, comme le fait le Wolfpack. Ils débuteront dans la troisième division de la Première ligue, avec la possibilité d’être promus en fonction de leurs performances.

Une des erreurs que nous avons faites à Toronto, c’est que nous avons gagné trop vite. Le Wolfpack a monté en Super League, mais il a une fiche de six défaites et aucune victoire. Ici, nous voulons bâtir graduellement, avec du talent canadien, a affirmé Perez, qui précise que le plafond salarial est fixé à 1,8 million de livre sterling (3,2 millions canadiens).

Comment attirer les partisans?

Les Aces représenteront la quatrième équipe professionnelle qui jouera à la Place TD à l’été 2021. Le Rouge et Noir (football), l’Atlético (soccer) et les BlackJacks (basketball) se disputeront aussi l’attention des amateurs de sport de la capitale.

Nous allons vendre notre produit à la population en général, pas seulement à la communauté de rugby, a expliqué le président des Aces, qui s’attend à attirer des foules similaires à celles du Wolfpack, qui a une moyenne d’un peu moins de 10 000 spectateurs par partie.

L’apport et le soutien de l’Ottawa Sports and Entertainment Group (OSEG) sont aussi cités par les dirigeants du nouveau club et de la RFL comme gage de succès pour leur nouvelle aventure sportive.

L’engagement, la passion et la vision que nous a vendus OSEG, la façon qu’ils veulent apporter leur expertise et aider à faire grandir le sport et la RFL, c’était suffisant pour nous convaincre de choisir Ottawa, a ajouté Johnson.

La première saison des Aces devrait commencer au début de mars 2021, avec un premier match local disputé à la fin de ce mois ou au début d'avril.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !