•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Stade de baseball au bassin Peel : d'autres consultations recommandées

L'OCPM n'est pas en mesure de statuer sur la proposition du Groupe de Montréal.

Le reportage de Jean-Sébastien Cloutier.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

L'Office de consultation publique de Montréal (OCPM) n'est pas en mesure de statuer sur la proposition du Groupe de Montréal d'implanter un stade de baseball au bassin Peel dans le cadre du plan de revitalisation du secteur Bridge-Bonaventure. Il suggère donc que d'autres consultations publiques à ce sujet aient lieu.

Jugeant le projet de l’homme d’affaires montréalais Stephen Bronfman très controversé et incomplet, l’OCPM suggère une consultation spécifique sur la question du stade de baseball.

Avec les informations dont il dispose, l’OCPM considère qu’il serait irresponsable de statuer sur le projet.

Il s’agit d’un projet d’équipement majeur pour la Ville de Montréal dont la taille et l’ampleur requièrent qu’on en mesure les impacts sous divers aspects, peut-on notamment lire dans le rapport.

Aucun plan ni étude mesurant les impacts économiques, sociaux et environnementaux n’a été porté à la connaissance de la commission, souligne l'Office. Il s’interroge donc sur les conséquences qu’un tel projet pourrait avoir sur les installations sportives et culturelles existantes, telles que le Quartier des spectacles au centre-ville ou l’Espace 67 sur l’île Sainte-Hélène.

Le rapport mentionne également que les projets d'un complexe municipal de soccer, en 2012, d'un centre de tennis au parc Jarry, en 2003, ou encore du stade Percival-Molson, en 2006, ont également fait l'objet de consultations autonomes.

Le Groupe baseball Montréal salue le travail réalisé par l'OCPM au cours des derniers mois ainsi que celui des organisations et des personnes qui ont participé à ce processus, a réagi le Groupe baseball Montréal par communiqué. Le groupe a indiqué qu'il étudiera soigneusement le rapport, mais n'a pas souhaité faire d'autres commentaires pour le moment.

En mars 2019, l’OCPM avait reçu le mandat de la Ville d’engager des audiences publiques pour déterminer de quelles façons serait développé le secteur du bassin Peel, situé dans le quartier Pointe-Saint-Charles, à Montréal.

Un terrain convoité

Le 3 octobre dernier, Stephen Bronfman, à la tête du Groupe de Montréal qui travaille au retour du baseball majeur dans la métropole, et son bras droit Pierre Boivin sont venus présenter leur projet de quartier, qu'ils ont décrit comme étant innovateur, communautaire, écoresponsable [et] pensé pour les 100 prochaines années.

L’objectif dudit projet vise à l'élaboration, la présentation, la modification [...] d'un programme ou d'un plan d'action en lien avec le terrain de près d'un million de pieds carrés situé à Pointe-Saint-Charles, au sud du bassin Peel.

En collaboration avec le développeur immobilier Devimco et par l'entremise de sa compagnie d'investissements Claridge, Stephen Bronfman espère ainsi une cession de ce terrain convoité pour y construire un stade de baseball professionnel de 32 000 places.

Le plan de l'homme d'affaires mise sur les transports en commun, dont le Réseau express métropolitain (REM), le vélo et les déplacements à pied, tout en promettant un stade ouvert à la communauté. Il mentionne que l'édifice pourrait aussi servir à d'autres événements sportifs d'envergure, notamment aux Alouettes, aux matchs de la Coupe du monde de soccer de 2026, à une Classique hivernale de la LNH, ou encore à des événements de surf des neiges et de ski acrobatique.

Même si les terrains ne lui appartiennent pas, la Ville de Montréal a un droit de préemption sur leur acquisition.

En décembre 2018, en entrevue avec La Presse, le chef d’entreprise se montrait plutôt confiant quant à un éventuel retour du baseball dans la métropole. Tout n'est pas entièrement réglé de notre côté, mais quand le terrain sera finalisé, tout sera complet, avait-il alors déclaré.

Retour du baseball à Montréal

La construction d'un nouveau stade de baseball est essentielle au projet de M. Bronfman pour ramener un club à Montréal. Son groupe étudie entre autres la possibilité de s'associer à Stuart Sternberg, propriétaire des Rays de Tampa Bay, afin que l'équipe dispute la moitié de ses matchs locaux à Montréal.

Ce projet, qui a pourtant reçu l'aval du commissaire du baseball majeur, Rob Manfred, est actuellement bloqué à la mairie de St. Petersburg, où les Rays évoluent.

L'équipe a signé un bail valide jusqu'à la conclusion de la saison 2027 pour l'utilisation du Tropicana Field et la Ville refuse que les Rays disputent ne serait-ce qu'une seule rencontre locale ailleurs que dans ce stade.

Bronfman et Sternberg ont tous deux évoqué 2024 comme le début possible de leur projet de villes-sœurs.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Baseball

Politique