•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

34 cas de coronavirus en Ontario, 4 guérisons

Coronavirus en très gros plan.

Illustration du coronavirus

Photo : Shutterstock / Shawn Hempel

Radio-Canada

L'Ontario confirme deux nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte à 34 le nombre total de cas dans la province.

Il s'agit d'un octogénaire et d'une septuagénaire de Toronto ayant voyagé en Iran, où les cas de COVID-19 se sont multipliés au cours des dernières semaines.

Les deux patients sont actuellement en isolement à la maison.

Le médecin hygiéniste en chef de l'Ontario, le Dr David Williams, a assuré lundi après-midi que l'ensemble des cas détectés dans la province ont un historique de voyage, ce qui signifie qu'il n'existe aucune preuve de propagation au sein de la population.

La santé publique se prépare toutefois à une telle éventualité.

Parmi les 34 patients ontariens contaminés par le nouveau coronavirus, quatre sont guéris.

Près de la moitié (16) des cas concernent des personnes qui ont séjourné en Iran ou qui ont été en contact proche avec une personne ayant voyagé dans ce pays, l'un des plus sévèrement touchés dans le monde.

Parmi les autres cas, cinq ont un lien avec l'Égypte, quatre avec la Chine, deux avec l'Italie et deux avec le bateau de croisière Grand Princess.

Dimanche, l'Ontario a confirmé que trois autres résidents avaient contracté le coronavirus à l'étranger, soit une femme ayant voyagé au Colorado, une autre s'étant rendu en France et un homme ayant séjourné dans la ville de Washington.

D'autres évacués à Trenton

Dimanche, le gouvernement fédéral a confirmé qu'il évacuerait les ressortissants se trouvant à bord du navire de croisière Grand Princess, qui est au large de la Californie, avec à son bord au moins 21 cas de coronavirus.

Ces passagers doivent être transportés à la base militaire de Trenton, en Ontario, pour être ensuite placés en quarantaine.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !