•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Justin Trudeau veut aborder le sujet du coronavirus avec ses homologues provinciaux

Justin Trudeau debout à la Chambre des communes.

Justin Trudeau veut aborder le dossier lors de la rencontre des premiers ministres vendredi et demande aux premiers ministres des provinces de faire leurs devoirs d’ici là.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Le premier ministre du Canada souhaite que la réponse à la crise du coronavirus et ses impacts économiques soient à l’ordre du jour de la rencontre avec ses homologues provinciaux, le 13 mars.

Dans une lettre envoyée aux premiers ministres, dont Radio-Canada a obtenu copie, Justin Trudeau demande aussi aux provinces de faire connaître leurs besoins.

Après une gestion de crise critiquée avec les blocages ferroviaires ces dernières semaines, Ottawa tente de faire preuve de leadership face à l’épidémie du coronavirus.

Nous nous adressons à vous aujourd’hui afin de s’assurer qu’en tant que pays nous sommes autant préparés que possible et pour vous confirmer à nouveau que le gouvernement du Canada est prêt à vous soutenir et à soutenir tous les Canadiens, peut-on lire dans la missive envoyée dimanche aux provinces.

Justin Trudeau mentionne qu’il veut aborder le dossier lors de la rencontre des premiers ministres vendredi prochain et demande d’ailleurs aux premiers ministres des provinces de faire leurs devoirs d’ici là.

Je vous demande de nous informer d’ici à la réunion des premiers ministres de votre état de préparation et de tout problème d’approvisionnement ou de capacité qui vous préoccupe afin que nous puissions répondre rapidement à des défis potentiels auxquels nous serons confrontés au cours des prochains jours.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

Nous menons déjà un approvisionnement d’équipement de protection individuelle auquel bon nombre d’entre vous participent. Nous sommes prêts à organiser et à aider, fait valoir le premier ministre dans sa lettre.

Il est à noter que le sujet figurait déjà à l'ordre du jour des discussions, selon un document de préparation consulté par CBC la semaine dernière.

Plusieurs sources ont aussi affirmé que Theresa Tam, administratrice en chef de la santé publique du Canada, allait faire une présentation pour informer les participants des derniers développements.

Dans sa lettre, Justin Trudeau souligne aussi les principaux impacts de la crise sur le Canada, qu’il s’agisse de la diminution des marchés d’exportation, de la diminution du tourisme, de pressions sur la chaîne d’approvisionnement ou de la baisse des prix des matières premières. Il parle de « préoccupations importantes » et remarque que les Canadiens ne vivent pas cette situation uniquement comme un enjeu de santé publique.

La lettre énumère également tous les efforts entrepris par son gouvernement jusqu’ici.

Afin de se montrer proactif, le gouvernement fédéral avait aussi annoncé la semaine dernière la création d’un sous-comité du cabinet incluant plusieurs ministres afin de centraliser les efforts de coordination.

Lors de cette rencontre des premiers ministres, des thèmes tels que la compétitivité de l’économie, la croissance propre, l’exploitation des ressources naturelles ainsi que les besoins en matière de soins de santé seront également abordés.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Politique