•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

COVID-19 : l’Ontario « ouvrira des centres de dépistage »

Une femme sur le trottoir, sous la neige

Une femme porte un masque au centre-ville de Toronto

Photo : La Presse canadienne / Nathan Denette

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

L’hôpital Michael Garron de Toronto planifie l’ouverture prochaine d’un centre de dépistage du nouveau coronavirus. Le centre ouvrirait ses portes à la mi-mars.

Le centre de dépistage serait installé au 840 avenue Coxwell, dans le même immeuble qu’un centre de vie active pour personnes âgées.

Le gouvernement provincial a demandé, la semaine dernière, à certains hôpitaux de présenter un plan pour l’établissement de tels centres. Le vice-président des programmes de l'hôpital, Mark Fam, a confirmé sur les ondes de la radio de CBC que l'administration de son hôpital a déjà envoyé son plan au ministère provincial.

Un immeuble brun

L'hôpital Michael Garron se trouve dans l'est de la ville.

Photo : Radio-Canada / Ed Middleton/CBC News

M. Fam a précisé en entrevue que le centre de dépistage et d'évaluation aurait une entrée et un espace séparés pour protéger la santé des membres de la communauté qui utilisent le bâtiment pour d'autres services.

Au fur et à mesure que nous planifions, nous cherchons à créer un espace désigné pour les personnes qui doivent se faire examiner et subir des tests supplémentaires, pour nous assurer que nos urgences traditionnelles continuent de fonctionner à pleine capacité, a expliqué M. Fam.

Selon lui, l'emplacement est approprié car il est à distance de marche de son service d'urgence. Les gens pourraient se faire tester rapidement pour le nouveau coronavirus sans aller dans l’enceinte principale de l'hôpital.

L’hôpital Michael Garron n’est pas le seul à travailler sur un centre de dépistage. Selon la porte-parole du ministère de la Santé de la province, Hayley Chazan, l'Ontario travaille activement avec certains hôpitaux et a demandé qu'ils soumettent leur plan pour établir des centres d'évaluation spécialisés, qui n'existent pas actuellement dans la province. Mme Chazan a tenu à préciser que la province ouvrira des centres de dépistage dans un avenir rapproché.

Mme Chazan n’était pas au courant au moment d’écrire ces lignes si les membres du grand public pourraient simplement se rendre sur place pour se soumettre à un test de dépistage ou s’ils auraient à obtenir une référence d’un médecin ou d’une infirmière au préalable. Pour le moment, explique-t-elle, si une personne soupçonne avoir des symptômes, elle devrait communiquer avec Télésanté Ontario au 1-866-797-0000 ou avec son bureau de santé publique local.

L’Ontario s’est d’ailleurs dotée d’un laboratoire d’analyse des cas de COVID-19, ce qui signifie que les échantillons des cas présumés n’ont plus besoin de recevoir l’aval du laboratoire national, qui se trouve à Winnipeg.

Dimanche, la province a confirmé qu'un 29e cas avait été découvert sur son territoire.

* Avec des informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !