•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le cannabis attire les foules à Moncton

Des visiteurs devant le kiosque d'un exposant.

Salon du cannabis à Moncton le 7 mars 2020.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Une foire à l’intention des adeptes du cannabis s’est déroulée au Colisée de Moncton, au Nouveau-Brunswick, samedi. Une quinzaine de producteurs y présentaient leurs produits et Cannabis NB, le distributeur autorisé du Nouveau-Brunswick, y tenait une boutique éphémère.

L’expérience du consommateur, et non les acteurs de l’industrie, était au centre de l’événement « Cannabis au Colisée », a expliqué Sam Murphy, chef de l'exploitation chez Canna Island, la compagnie de l’Île-du-Prince-Édouard qui organisait le salon.

Le but de cette foire est d'éduquer les gens sur le cannabis légal, dit M. Murphy.

Il se réjouissait d’une première pour ce type d’événement, c’est-à-dire la collaboration avec un distributeur légal des produits du cannabis. Aucun des exposants ne vendait directement aux visiteurs. Ces derniers étaient invités à se procurer leurs produits à la boutique éphémère de Cannabis NB.

Certains visiteurs s’approvisionnent toujours sur le marché noir. Évidemment, éliminer le marché noir est l’un des objectifs principaux de la légalisation, relate Sam Murphy. Il comprend que des usagers ne visitent pas encore les magasins légaux, par manque de familiarité ou en raison de la stigmatisation qui a marqué les adeptes du cannabis durant la longue prohibition de la marijuana.

Le contexte de ce salon, dit-il, est beaucoup plus informel et moins intimidant pour ce type de consommateurs.

Sam Murphy.

Sam Murphy, chef de l'exploitation de Canna Island, le 7 mars 2020 à Moncton.

Photo : Radio-Canada

La stigmatisation est encore bien réelle, observe Joline Guitard, une visiteuse qui dit que la curiosité l’a intéressée à l’événement de samedi.

On amène la normalisation du cannabis au Canada, se réjouissait-elle.

Plus d’un millier de personnes ont fréquenté le salon, une foule dont l’ampleur a étonné la visiteuse. C’est le fun de voir autant de gens de différents âges, de différents backgrounds, partager la curiosité et apprendre un peu plus sur le cannabis, a-t-elle dit.

D’après le reportage de Wildinette Paul

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !