•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le secteur touristique a hâte au retour du traversier Yarmouth-Maine

Suspendu en 2019, le traversier doit reprendre du service bientôt.

Les autorités américaines n'ont toujours pas approuvé le service entre Yarmouth et Bar Harbor, au Maine.

Le traversier amarré à Yarmouth, en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / CBC/Michael Gorman

Radio-Canada

La région des Côtes acadiennes et de Yarmouth, en Nouvelle-Écosse, entretient de grandes attentes envers le retour du traversier en provenance du Maine. 

La suspension du service de traversier qui relie Yarmouth au Maine a eu des répercussions négatives sur le tourisme en 2019, selon plusieurs acteurs de l’industrie.

Le Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse à Pubnico a accueilli moins de visiteurs. On a eu une baisse de 9 % par rapport à l'année 2018, confirme Roger d’Entremont, qui était directeur général par intérim du Village historique l’an dernier.

Le mois dernier, l’entreprise Bay Ferries a annoncé que le nouveau service du traversier CAT sera lancé en juin, entre Yarmouth en Nouvelle-Écosse et Bar Harbor dans le Maine.

C'est des bonnes nouvelles, on dépend assez du traversier, dit Roger d’Entremont. Tous les hôtels, les commerces sont contents.

Roger d’Entremont.

Roger d’Entremont était directeur général par intérim du Village historique acadien de la Nouvelle-Écosse à Pubnico en 2019.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

La reprise des traversiers risque aussi d'être favorable pour le Gran Fondo Baie Sainte-Marie, la grande course cycliste annuelle qui attire dans la région de Clare environ un millier de personnes en septembre, dont environ le quart provient de l’extérieur de la province.

L'année passée, on a vu une baisse de 36 % des Américains. C’est le seul marché qui a diminué pour le Gran Fondo, indique Larry Peach, le responsable du tourisme à la Municipalité de Clare. C’est une très bonne nouvelle que le traversier revienne.

Larry Peach dans un musée, vêtu d'un chandail du Gran Fondo Baie Sainte-Marie.

Larry Peach, Municipalité de Clare en Nouvelle-Écosse.

Photo : Radio-Canada / Stéphanie Blanchet

Il spécifie qu’un partenariat existe avec Bay Ferries, et qu’un rabais de 15 % est offert aux participants au rendez-vous cycliste qui viennent par traversier.

Le fiasco de la saison 2019 du traversier CAT tempère cependant les ardeurs dans le sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Quelques inquiétudes planent toujours : par exemple, le centre de contrôle des frontières de Bar Harbor, dans le Maine, n’est pas encore construit.

Je suis un peu inquiet que les travaux ne soient pas encore finis, mais je reste optimiste parce que Bay Ferries a commencé à vendre leurs billets. On croise les doigts, pour sûr, mentionne Larry Peach.

La saison a déjà plusieurs semaines de retard.

Le traversier entre Yarmouth et le Maine n'a effectué aucune traversée en 2019.

Photo : Radio-Canada / CBC/Brett Ruskin

Ce poste frontalier n’était pas prêt en 2019 à Bar Harbor, où le débarcadère américain devait être déménagé. Au cours des saisons précédentes, le traversier parti de Yarmouth accostait à Portland, dans le Maine.

L’avancement des travaux à Bar Harbor déterminera la date de reprise du service de traversier en 2020. L'entreprise Bay Ferries dit qu’elle sera prête à reprendre les traversées d'ici le 26 juin.

D’après le reportage de Stéphanie Blanchet

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !