•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : les Jeux d’hiver de l’Arctique annulés

 Le président du comité organisateur, George Arcand. entouré de Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef adjointe du Yukon,et du premier ministre Sandy Silver.

Le président du comité organisateur, George Arcand, a confirmé la décision.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Radio-Canada

Les Jeux d’hiver de l’Arctique de 2020 à Whitehorse, qui devaient débuter le 15 mars, sont annulés en raison de la menace du coronavirus, ont annoncé samedi le gouvernement du Yukon et le Comité organisateur des Jeux d’hiver de l’Arctique lors d'un point de presse chargé d'émotion.

La décision, prise de concert également avec la Ville de Whitehorse à la suite d'une recommandation de la médecin hygiéniste en chef intérimaire du Yukon quant aux préoccupations entourant la propagation du COVID-19, a été annoncée samedi après-midi.

Il s'agit d'une mesure de précaution. Aucun cas de COVID-19 n’a été enregistré au Yukon jusqu'à présent et la menace demeure faible, soulignent les autorités.

Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef adjointe du Yukon, a souligné lors du point de presse que dans un contexte comme celui des Jeux d’hiver de l’Arctique, même un cas suspect pourrait avoir des conséquences graves.

« Je fais cette recommandation par souci pour la santé et la sécurité des Yukonnais, de tous les athlètes, membres du personnel, bénévoles et familles des collectivités des régions circumpolaires du nord », a-t-elle précisé, émue.

C’est avec une profonde tristesse que j’ai dû faire cette recommandation.

Une citation de :Catherine Elliott, médecin hygiéniste en chef adjointe du Yukon

D'autres options ont été étudiées pour éviter l'annulation, mais aucune ne permettait d'assurer la santé et la sécurité des participants dans un contexte où la situation évolue rapidement, a souligné Catherine Elliott.

C'est le coeur lourd que le président du comité organisateur de l'importante compétition sportive, George Arcand, a confirmé la décision.

« La décision d’annuler les Jeux d’hiver de l’Arctique 2020 à Whitehorse n’a pas été facile, mais, bien que nous soyons déçus, nous agissons de manière responsable en suivant la recommandation du médecin hygiéniste en chef par intérim », a dit M. Arcand.

Grande déception pour les athlètes

« C'est nécessaire, mais c'est tellement difficile », dit pour sa part Lucy Steele-Masson, cheffe de mission adjointe, ancienne athlète des Jeux et mère deux jeunes participants.

Lucy Steele-Masson, cheffe de mission adjointe, et son fils Félix.

Lucy Steele-Masson, cheffe de mission adjointe, et son fils Félix sont déçus, mais disent comprendre la décision.

Photo : Radio-Canada / Claudiane Samson

Bien qu'elle accepte la décision, elle se dit particulièrement triste pour les athlètes.

« C'est beaucoup de rêves qui sont [brisés]. Il y a beaucoup d'athlètes qui ont travaillé tellement fort, ils avaient hâte, et pour les athlètes quelques fois, c'était la seule chance qu'ils avaient de faire ça devant leur famille et dans leur ville. »

Son fils, Félix, se dit également déçu. « Ça représentait beaucoup pour moi. J'étais vraiment excité d'y aller », dit le jeune athlète, qui devait parcticiper aux compétitions avec son équipe de soccer intérieur.

Le premier ministre Sandy Silver ainsi que le maire de Whitehorse Dan Curtis ont également exprimé leur tristesse d'avoir dû en arriver à cette décision qu'ils qualifient d'éclairée et « dans le meilleur intérêt des athlètes ».

Nous savons combien d’efforts ont été consacrés à la préparation de ces jeux.

Une citation de :Le premier ministre Sandy Silver

Les 50e Jeux d'hiver de l'Arctique s'apprêtaient à accueillir, du 15 au 21 mars, 2000 athlètes et délégués de neuf régions circumpolaires, notamment de la Russie, de la Norvège, ainsi que du Yukon, du Nunavut, du Nunavik, des Territoires du Nord-Ouest, du nord de l’Alberta et de l’Alaska.

Quelque 1800 bénévoles étaient aussi recrutés pour les Jeux de l'Arctique.

L'événement bénéficiait d'un budget de 7 millions de dollars cette année, dont 1,5 million de dollars d'Ottawa, le plus important financement jamais octroyé pour ces Jeux en raison du 50e anniversaire.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !