•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Arthur Irving recevra un doctorat honorifique de l’Université de Moncton

La famille Irving annoncera un important don ce mois-ci.

Le PDG d'Irving Oil, Arthur Irving.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Radio-Canada

Selon ce qu’a appris Radio-Canada, Arthur Irving, dirigeant d’Irving Oil, se verra accorder un doctorat honorifique en administration des affaires par l’Université de Moncton.

Selon les documents de l’Université de Moncton, cette décision d’accorder un doctorat honorifique à M. Irving aurait été votée par le Sénat académique en novembre dernier.

Le Sénat académique est composé de 42 membres, qui sont des professeurs et des administrateurs des trois campus de l’Université, en plus de cinq étudiants. Pour recevoir un doctorat honorifique, un candidat doit recueillir le deux tiers des votes. Ce vote est secret.

Université de Moncton

L'Université de Moncton

Photo : Radio-Canada

L’Université de Moncton et les Irving ont fait les manchettes la semaine dernière. La riche famille néo-brunswickoise doit accorder un don substantiel à l’institut universitaire. L’annonce de ce financement est prévue le 17 mars.

On est assez consterné par l’annonce, puisqu’on dénonçait, il y a moins d’une semaine, le don que l’Université de Moncton acceptait de Irving Oil et d’Arthur Irving. Et là, on apprend qu’un doctorat sera accordé en administration des affaires à cette même personne, a dénoncé samedi Antoine Zboralski, président du groupe environnemental Symbiose.

On a vraiment l’impression avec le timing que, en fait, l’Université de Moncton vend un doctorat honorifique contre un don de la famille Irving, déclare M. Zboralski.

Selon Pascale Rioux, présidente de la Fédération des étudiants et des étudiantes du Centre universitaire de Moncton (FÉÉCUM), les étudiants se posent les mêmes questions que M. Zboralski et se demandent si cette distinction a été obtenue en échange d'un don.

Pascale Rioux à Shippagan le 8 juin 2019.

Pascale Rioux, présidente de la FÉÉCUM, en 2019.

Photo : Radio-Canada / Wildinette Paul

Elle rappelle que l'institution a adopté un budget déficitaire l'an dernier. Les universités publiques ne sont pas financées adéquatement par le gouvernement, ce qui fait en sorte que l'Université doit accepter des dons des entreprises privées anglophones, souligne-t-elle. 

Cinq étudiants font partie du Sénat académique. Selon Pascale Rioux, la présence d'Arthur Irving sur la liste des candidats à ce doctorat honorifique les a fait sourciller. Les trois représentants étudiants du campus de Moncton ont d'ailleurs voté contre la proposition de lui décerner cet honneur.

On croit que dans la société francophone acadienne, il y aurait beaucoup d'autres noms qui auraient pu ressortir dans ce processus, estime Mme Rioux.

Antoine Zboralski, président de Symbiose en entrevue sur le campus de l'Université de Moncton.

Antoine Zboralski est le président de Symbiose.

Photo : Radio-Canada

Antoine Zboralski rappelle qu’un doctorat honorifique est la plus grande distinction que peut offrir l’Université de Moncton.

On espère que ce sera un doctorat en évasion fiscale et en pollution de l’environnement, mais apparemment ce n’est pas ce qui s’annonce.

Antoine Zboralski, président de Symbiose

En célébrant M. Irving, l’Université de Moncton dit ''cette personne a eu une contribution exceptionnelle, a excellé dans son domaine, pour la communauté francophone du Nouveau-Brunswick’’, déplore M. Zboralski.

L’Université de Moncton a décliné notre demande d’entrevue.

Qui est Arthur Irving?

Arthur Irving est né au Nouveau-Brunswick, dans l’une des familles les plus puissantes de la province.

Le PDG d'Irving Oil, Arthur Irving.

Le PDG d'Irving Oil, Arthur Irving.

Photo : Radio-Canada / Michel Corriveau

Son grand-père, James Irving, a lancé l'entreprise familiale à la fin des années 1800.

Arthur Irving possède aujourd’hui 100 % de la société Irving Oil, qui exploite des stations-service et des raffineries de pétrole par l’intermédiaire du Arthur Irving Family Trust.

Détaillant Irving

Une station-service d'Irving Oil.

Photo : Radio-Canada / Jean-François Nadeau

Arthur Irving vit toujours à Saint-Jean, au Nouveau-Brunswick, bien qu’il ait une résidence à Boston, aux États-Unis.

Il est chancelier émérite de l'Université Acadia, en Nouvelle-Écosse, qu'il a quittée avant l’obtention de son diplôme, lorsqu’il était étudiant, selon Bloomberg, une plateforme spécialisée dans le monde des affaires. 

Forbesévalue sa fortune actuelle à 3,4 milliards de dollars, ce qui ferait de lui la 667e personne la plus riche de la planète. 

Arthur Irving a deux frères, qui ont aussi goûté à la richesse familiale.

Une photo montre James D. Irving lors d'une annonce au chantier naval d'Halifax en octobre 2018

James D. Irving lors d'une annonce au chantier naval d'Halifax en octobre 2018

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

James Irving, également milliardaire, a repris un conglomérat qui s'étend de la construction navale à l'exploitation forestière. Un autre frère, actionnaire chez Irving Oil, est décédé en 2010.

Avec les renseignements de Jean-Philippe Hughes

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Nouveau-Brunswick

Enseignement universitaire