•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : le pape arrête les bénédictions publiques par précaution

Le pape François, à sa fenêtre sur la place Saint-Pierre, tourne la tête et tousse dans son poing.

La toux du pape lors de sa bénédiction du 1er mars n'est pas passée inaperçue.

Photo : via reuters / Vatican

Associated Press

Le pape François diffusera ses deux prochaines bénédictions publiques par vidéo pour empêcher les foules de se rassembler, par précaution contre la propagation du coronavirus.

Le Vatican a déclaré samedi que le pape ne tiendra pas sa traditionnelle bénédiction du dimanche midi à partir de la fenêtre sur la place Saint-Pierre. Celle-ci sera plutôt diffusée depuis la bibliothèque du Palais apostolique, et il en sera de même pour la bénédiction du mercredi.

Le pape a également cessé de célébrer la messe du matin devant des invités à la chapelle de l'hôtel du Vatican, où il vit. Ses contacts ont été extrêmement limités dans un effort apparent pour lui permettre de guérir de son infection.

À 83 ans, le pape François se remet d'un rhume et, étant donné qu'une partie d'un poumon lui a été retirée lorsqu'il était jeune, il risque des complications graves s'il contracte le nouveau coronavirus. L'Italie a recommandé que les personnes âgées restent à la maison.

Ces mesures interviennent après que le Vatican eut confirmé vendredi son premier cas de COVID-19.

Le pape est apparu à une fenêtre au-dessus de la place Saint-Pierre pour la bénédiction de dimanche dernier, s'arrêtant deux fois pour tousser. Il a aussi été vu en train de tousser et de se moucher pendant la messe du mercredi des Cendres, quelques jours plus tôt.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Europe

International