•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Kathleen Wynne salue l'apport des Franco-Ontariens durant ses années au pouvoir

Une femme devant un lutrin.

L'ex-première ministre Kathleen Wynne a remercié les militants libéraux pour leur soutien des dernières années.

Photo : Radio-Canada

Les libéraux ontariens ont rendu, vendedi soir, un vibrant hommage à leur ancienne chef, Kathleen Wynne. La politicienne a profité de son discours d'adieux pour lancer un message d'unité aux membres du parti, alors qu'ils s'apprêtent à lui choisir un remplaçant.

Après plusieurs témoignages touchants, Kathleen Wynne est montée sur scène émue, les yeux larmoyants. Elle a d'abord remercié ses proches collaborateurs et les gens qui l'ont soutenue dans les dernières années à l'Assemblée législative. Merci de composer avec ma vie politique, ce n’est pas toujours facile, a-t-elle lancé aux membres de sa famille.

Kathleen Wynne a aussi profité de cet hommage pour souligner certains accomplissements de son gouvernement, dont sa réforme du programme d’éducation sexuelle ou le projet pilote sur le revenu minimum garanti.

Kathleen Wynne lève les mains dans les airs et célèbre sa victoire.

En 2013, Kathleen Wynne devient la première femme à accéder aux fonctions de première ministre en Ontario.

Photo : Radio-Canada

L’ancienne première ministre a aussi salué le soutien qu’elle a reçu de la part des Franco-Ontariens à travers les années : Vous avez été si nombreux à travailler avec nous pour mettre en place un enseignement du français solide et excellent. Vous avez travaillé avec nous et avec le commissaire aux Services en français pour identifier les services qui devaient être renforcés.

Se préparer pour 2022

Elle a rappelé à la foule que le Parti libéral a un rôle à jouer, même en tant qu’opposition à Queen’s Park, pour mettre en lumière l’impact des politiques du gouvernement Ford. Kathleen Wynne a finalement lancé un message d’unité et a exhorté tous les militants à se rassembler derrière le candidat qui sera élu chef, samedi.

Kathleen Wynne a mené les troupes libérales vers une cuisante défaite au scrutin provincial de 2018. Au lendemain des résultats, la politicienne a démissionné en tant que leader du parti, mais elle est depuis demeurée députée de la circonscription de Don Valley Ouest.

Kathleen Wynne a été première ministre de la province de 2013 à 2018, la première femme à occuper la fonction et la première personne ouvertement homosexuelle à diriger la province. Elle avait accédé à la tête du parti et au poste de première ministre après la démission surprise de Dalton McGuinty.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !