•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
Archives

Le tout premier tirage de Loto-Québec

Billets de différentes loteries de Loto-Québec disposés dans un cartable sur un comptoir.

L'Inter-loto a été la première loterie lancée par Loto-Québec pour le tirage du 14 mars 1970.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Il y a 50 ans, Loto-Québec procédait à son tout premier tirage. Le Québec devenait ainsi la première province au Canada à se prévaloir de la possibilité d’exploiter une loterie.

C’est en 1969 que le Code criminel est modifié afin de rendre légale la loterie au Canada.

À travers le fameux bill omnibus, les jeux de hasard deviennent une compétence provinciale.

La nouvelle disposition au Code criminel entre en vigueur le 1er janvier 1970.

Au Québec, le gouvernement de l’Union nationale ne tarde pas. Dès le 23 décembre 1969, il adopte une loi sur les loteries et les courses. Une société d’État est créée pour les administrer.

Assermentation du président de Loto-Québec, 5 janvier 1970

La Société d'exploitation des loteries et courses du Québec, mieux connue sous le nom de Loto-Québec, amorce donc ses activités dès le début du mois de janvier.

Comme le montre notre archive du 5 janvier 1970, le premier président Maurice T. Custeau est assermenté dans ses fonctions de façon bien solennelle.

Dans un second segment, il décrit les trois loteries visées pour la première année de Loto-Québec.

Le premier produit à être mis en marché est une loterie mensuelle, l’Inter-loto, à 2 $ le billet.

Le président de Loto-Québec compte aussi créer rapidement une loterie hebdomadaire au coût de 50 ¢ le billet, la Mini-loto, puis une loterie trimestrielle à 4 $, la Super-loto.

Premier tirage de Loto-Québec, 14 mars 1970

Le 14 mars 1970, Loto-Québec réalise son premier tirage, moins de trois mois après la création de la société d’État.

Un gala animé par Roger Baulu et Mario Verdon est organisé au Théâtre Saint-Denis afin de dévoiler les 160 numéros gagnants.

Au menu de cette première loterie mensuelle : un gros lot de 125 000 $, un de 50 000 $, un de 25 000 $, deux de 5000 $, cinq de 1000 $, cinquante de 500 $ et cent de 100 $.

Comme le montre notre montage d’archives, diverses personnalités publiques procèdent au tirage au cours de cette soirée. Ils doivent pour ce faire briser à coup de maillet les bulles de verre qui contiennent les numéros!

Les billets ont préalablement été vendus par l’intermédiaire des banques, des caisses populaires et de quelques agents autorisés. Les intéressés avaient jusqu’au 28 février pour envoyer par la poste leur adresse et un chèque de 2 $ afin que leur participation soit enregistrée.

Une trentaine de kiosques de Loto-Québec sont à présent en construction pour les prochains tirages, en particulier pour la Mini-loto qui sera lancée en juin.

Format 60, 22 septembre 1970

Notre vox pop de l’émission Format 60 du 22 septembre 1970 nous montre que la loterie hebdomadaire de Loto-Québec est bien populaire auprès des Québécois.

« J’aimerais gagner parce que je me marierais, bien franchement! », exprime un jeune homme interviewé.

« Si je ne gagne pas d’argent, l’argent reste dans la province du Québec, c’est la meilleure chose! », déclare un autre participant.

Au cours de son premier exercice financier, Loto‑Québec versera plus de 15 millions de dollars en lots et réalisera des ventes de 51 millions de dollars.

Des recettes qui doivent être réinvesties par le gouvernement du Québec dans les domaines du sport, des loisirs et de la jeunesse.

Encore plus de nos archives

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.

Archives

Société