•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le comité Sauvons l’Héritage interpelle la ministre déléguée au développement économique

Le navire à l'embouchure de la rivière des Trois Pistoles.

L’Héritage 1 pourrait servir encore 40 ans, selon une contre-expertise. (archives)

Photo : Radio-Canada / François Gagnon

Radio-Canada

Des membres du Comité Sauvons l’Héritage et des citoyens dénoncent le manque d’implication de la ministre déléguée au développement économique régional et responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Marie-Eve Proulx, pour assurer la survie de la traverse entre Trois-Pistoles et Les Escoumins.

Les manifestants se sont rendus au bureau de la ministre, Marie-Eve Proulx, à Saint-Pascal. Cette dernière n’était pas présente à son bureau régional. Les manifestants se sont entretenus avec des membres de son personnel.

Le porte-parole du comité Sauvons L'Héritage, Guillaume Legault, précise, que les manifestants réclament un engagement du gouvernement caquiste pour financer la réfection du navire l'Héritage 1, dont les coûts sont évalués entre 5 et 6 millions de dollars.

Guillaume Legault est à l'extérieur, il sourit. On entrevoit le traversier en arrière plan.

Guillaume Legault, porte-parole du comité citoyen Sauvons l’Héritage 1

Photo : Radio-Canada

On veut s’assurer de mettre toutes les chances de notre côté, pour que les intervenants qui ont des entrées à l’Assemblée nationale puissent peser de tout son poids pour un cheminement positif de ce dossier, dans des délais aussi brefs que possible, a-t-il déclaré.

La mobilisation se poursuit dans les Basques. Une manifestation est prévue à Québec, lundi prochain, devant l'Assemblée nationale.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Côte-Nord

Transports