•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La ministre des Finances de la C.-B. est atteinte de la maladie de Parkinson

Plan serré des épaules et de la tête de Carole James.

Carole James a présenté son premier budget en tant que ministre des Finances de la Colombie-Britannique le 20 février 2018.

Photo : Radio-Canada / Alex Lamic

Émue, la ministre des Finances de la Colombie-Britannique, Carole James, a annoncé avoir reçu un diagnostic de maladie de Parkinson en conférence de presse jeudi.

La ministre ne se présentera pas aux prochaines élections provinciales, mais gardera son emploi aussi longtemps qu'elle pourra s'y consacrer à 100 % et à la discrétion du premier ministre John Horgan.

L'ancienne chef du NPD affirme vouloir être transparente au sujet de sa maladie, notamment pour soutenir tous ceux qui en sont atteints.

Pour l'instant, Carole James indique avoir un léger tremblement des mains gérable et être prudente avec son équilibre. Je n'ai pas remarqué d'autres symptômes et je n'ai pas encore besoin de commencer la prise de médicaments, affirme-t-elle.  

« L'été dernier, j'ai remarqué que j'avais développé un léger tremblement aux mains et que j'avais eu quelques problèmes avec mon équilibre. J'ai attribué le tout à la fatigue. Mais quand j'ai mentionné les problèmes à mon médecin de famille lors d'un examen de routine, elle m'a envoyée voir un neurologue », explique-t-elle.

Depuis le mois de janvier, elle a subi une série de tests et le triste diagnostic est tombé.

Je serai ouverte à parler des symptômes, très visibles, de cette maladie lorsqu'ils seront là.

Carole James, ministre des Finances de la Colombie-Britannique

La ministre indique avoir besoin de temps pour amortir choc, et être près de sa famille. Elle a aussi tenu à remercier le premier ministre John Horgan pour son soutien et son amitié. 

Elle a ajouté qu'elle a une raison de plus pour profiter pleinement de chaque jour.

Entre 10 000 et 13 000 personnes en Colombie-Britannique vivent avec la maladie de Parkinson, selon elle.

« La maladie de Parkinson est difficile, mais sans diminuer la gravité de la maladie, Carole James est encore plus coriace. Elle a passé toute sa vie publique à se battre aussi fort que possible pour améliorer la vie des gens et je sais qu'elle gardera le même esprit pour ce prochain défi », a publié John Horgan sur Twitter quelques minutes après la conférence de presse de sa ministre des Finances.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !