•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le CISSS de la Gaspésie en mode recrutement pour 200 postes

Des gens discutent dans une salle.

Le CISSS cherche à pourvoir à 200 postes de diverses natures.

Photo : Radio-Canada / Bruno Lelièvre

Radio-Canada

Ce sont 200 postes qui sont toujours vacants au Centre de santé et de services sociaux (CISSS) de la Gaspésie, qui lance une opération « portes ouvertes » dans les cinq MRC de la région.

Le CISSS entend ainsi profiter du congé que plusieurs prennent durant la relâche scolaire pour joindre un plus vaste bassin d’employés potentiels. Les gens sont invités à visiter les établissements du CISSS ce jeudi jusqu'à 19 h, ainsi que jeudi prochain.

Ils peuvent venir porter leur CV, poser des questions, visiter les installations. On a même un petit coin pour les enfants si jamais des parents n’ont pas de service de garde, précise Clémence Beaulieu-Gendron, adjointe par intérim à la présidente-directrice générale et aux relations avec les médias.

Différents emplois sont offerts. La pénurie de personnel touche de nombreux postes, comme ceux d'infirmières, de travailleurs sociaux, d'ergothérapeutes, mais aussi des métiers moins associés au secteur de la santé, comme des ébénistes, des avocats, des techniciens en loisirs, des cuisiniers.

L’organisation cherche donc à attirer autant des professionnels en quête d’un nouvel emploi que des retraités ou des étudiants. Les jeunes n’ont pas nécessairement besoin d’être aux études dans les domaines de la santé et des services sociaux.

Une affiche où on peut lire : Une carrière au CISSS de la Gaspésie ».

Le CISSS organise une journée « portes ouvertes ».

Photo : Radio-Canada

Selon leur disponibilité, des emplois de 6 à 12 semaines pourraient leur être offerts afin qu’ils puissent vivre une expérience de travail dans le milieu de la santé, explique Mme Beaulieu-Gendron.

Cette démarche du CISSS s’ajoute à d’autres déjà en cours, comme la participation à différents salons de l’emploi et à sa collaboration avec Vivre en Gaspésie, organisme mandaté pour recruter de nouveaux arrivants.

Avec les informations de Bruno Lelièvre

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Gaspésie et Îles-de-la-Madeleine

Établissement de santé