•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

90 000 cartes pour un vétéran qui célèbre son 100e anniversaire

Deux hommes assis à une table avec une mitrailleuse.

Fred Arsenault en compagnie du Lieutenant-Colonel Barry Pitcher et de la mitrailleuse de modèle Bren.

Photo : Courtoisie de Trevor Godhino

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Un vétéran de la Deuxième Guerre mondiale qui souhaitait recevoir 100 cartes pour son 100e anniversaire en a obtenu beaucoup plus.

Fred Arsenault a reçu plus de 90 000 cartes de voeux pour son anniversaire.

Sur Twitter, la Légion royale canadienne a relayé l’histoire, rappelant que l’appel lancé sur les médias sociaux pour le 100e anniversaire de Fred Arsenault a mené à l’arrivée de 90 000 cartes provenant de partout à travers le monde. La Légion royale canadienne a souhaité un bon anniversaire au fêté, tout en le remerciant pour son service militaire.

Une carte d'anniversaire représentant un homme fait à l'aquarelle.

Une des cartes faites à la main qui a été envoyée à Fred Arsenault.

Photo : Courtoisie de Leslie Zhao

Selon son fils, les cartes d’anniversaire n’ont pas cessé d’affluer depuis une publication annonçant l'approche de l'anniversaire de son père dans les réseaux sociaux. Plusieurs médias, dont Radio-Canada, avaient relayé l'information.

Une mitrailleuse pleine de souvenirs

L’histoire de Fred Arsenault , qui été racontée au début du mois de février, a notamment attiré l’attention des membres des Princess Louise Fusiliers, un régiment d'infanterie de réserve des Forces canadiennes basé à Halifax.

Le régiment a pris des dispositions pour livrer en main propre une carte d'anniversaire à Toronto.

Lorsque le commandant du régiment, le lieutenant-colonel Barry Pitcher, est arrivé avec la carte d’anniversaire au centre pour vétérans de Sunnybrook où Fred Arsenault vit maintenant, il avait aussi apporté avec lui une mitraillette de modèle Bren.

Le régiment a découvert en parlant à la famille du vétéran que celui-ci utilisait une arme de modèle Bren pendant son séjour en Europe entre 1940 et 1945, alors qu'il participait à la campagne d'Italie et à la libération des Pays-Bas.

Un homme debout avec une pancarte près d'un homme assis dans un fauteuil.

Ron Arsenault et son père Fred Arsenault qui demandent aux gens de leur envoyer des cartes de souhaits d'anniversaire.

Photo :  CBC / Grant Linton

Un premier maître du régiment, qui est également un collectionneur militaire, en avait une et l'a prêtée à Barry Pitcher pour qu'il l'emporte à Toronto.

Le moment était incroyable, Fred a pleuré quand il a vu l’arme et l'a embrassée doucement. Lorsqu'on lui a demandé s'il s'en souvenait, il a répondu : Bien sûr que oui, a écrit Barry Pitcher dans un courriel. Cette mitrailleuse... il n’en a pas touché une semblable depuis la fin de la guerre.

Ron Arsenault, le fils de Fred, s'est arrangé pour que Barry Pitcher et le photographe professionnel Trevor Godhino rencontrent son père et fassent un portrait spécial en noir et blanc d'Arsenault avec la mitraillette.

Fred, originaire de l'Île-du-Prince-Édouard, et ayant servi dans les Cape Breton Highlanders pendant la Seconde Guerre mondiale, a certainement un lien particulier avec les Maritimes, a écrit Barry Pitcher.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

En cours de chargement...