•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Déraillement d'un train près de Prince George : une école primaire évacuée

Des wagons de train empilés au bord d'un passage à niveau.

Le train de marchandises a déraillé aux environs de Prince George, en Colombie-Britannique.

Photo : Courtoisie : Catharine Kendall

Radio-Canada

Un train de marchandises a déraillé dans le centre de la Colombie-Britannique. La sortie des rails de 20 wagons a mené à l’évacuation d’une école primaire.

Le train du Canadien National (CN) a déraillé vers 10 h, jeudi, à 40 km, à l’est de Prince George, près du lac Eaglet. Il n'y a aucun danger pour la sécurité publique, car il n'y a pas d'incendie, de blessure ou de fuite de produit, indique l'entreprise ferroviaire dans un communiqué. 

Ce train transportait une « variété de produits », indique le porte-parole du CN, Jonathan Abecassis. 

Le district scolaire 57 de la province affirme que les élèves de l’école primaire Giscome ont été évacués par précaution.

En route vers la ville, au passage Giscome, où se trouve l’école, il y a un accident de train de wagons-citernes de propane. Des wagons-citernes froissés, raconte Catherine Kendall, qui habite près de là.

Mon inquiétude concernait les enfants.

Les parents ont été invités à raccompagner leurs enfants chez eux ou à les déposer dans une autre école à proximité pour le reste de la journée.

Une enquête est ouverte afin de déterminer les causes du déraillement, selon le CN.

Mesure fédérale

Le gouvernement fédéral a temporairement modifié les limites de vitesse des trains transportant certains types de substances à la suite d'un déraillement survenu en Saskatchewan, au début du mois de février, en attendant d'élaborer de nouvelles mesures de sécurité permanentes. 

Les règles révisées permettent notamment aux trains-clés, qui transportent entre 20 et 80 wagons contenant des matières dangereuses, de circuler jusqu'à une vitesse de 80 km/h hors des grandes villes, là où il y a une signalisation ferroviaire, comme c'était le cas avant.

Plus de cinq déraillements ont eu lieu au Canada depuis la fin de décembre, dont au moins trois en Colombie-Britannique.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !