•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un premier festival de robotique à l’Université de Sherbrooke

Affiche du Festival de robotique de l'Université de Sherbrooke

L'Université de Sherbrooke tiendra son premier Festival de robotique en mars.

Photo : https://festivalderobotique.ca/

Radio-Canada

Plus de 800 participants provenant d’un peu partout dans le monde participeront ce vendredi et samedi au tout premier Festival de robotique de l’Université de Sherbrooke.

Plusieurs compétitions de différents niveaux seront présentées pendant les deux jours du festival, regroupant des participants âgés de 9 à 18 ans. Les compétiteurs auront alors l’occasion de démontrer des compétences acquises hors des salles de classe. 

« C’est l’esprit sportif et de coopération qui anime la compétition » explique François Michaud professeur de la Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke et cofondateur du Festival de robotique. 

Pour mener à bien leur projet, les étudiants ont été épaulés par des mentors du milieu. L’objectif de cet événement est de « rendre plus accessibles » les emplois en technologie et de « célébrer  les sciences et les technos » s'enthousiasme François Michaud. 

C’est une ambiance de spectacles, c’est une ambiance de compétition. C’est comme au hockey ou au football. Il va y avoir beaucoup de jeux de lumière, de la musique, c'est très très festif.

Une citation de :François Michaud professeur de la Faculté de génie de l'Université de Sherbrooke et cofondateur du Festival de robotique

Inspiré des grands événements sportifs et culturels, le festival a voulu créer un événement haut en couleur pour « rehausser les sciences et techno » qui ne sont pas assez valorisées dans notre société selon le professeur de la Faculté de génie. 

Festival de robotique

6 et 7 mars 

Centre sportif de l’Université de Sherbrooke

Entrée libre 

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !