•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Brian Pallister demande à son Cabinet de se tourner vers le privé pour améliorer des services

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, parle aux médias dans cette photo prise le 20 janvier 2020.

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister

Photo : La Presse canadienne / Mike Sudoma

Thibault Jourdan

Alors que la session législative reprend mercredi, le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, demande, dans des lettres de mandats remises à ses ministres, de se tourner vers le secteur privé pour améliorer des services.

Les lettres de mandats des 14 ministres qui composent le cabinet de Brian Pallister ont été publiées mercredi matin.

Dans la lettre de mandat remise à la ministre de la Conservation et du Climat, Sarah Guillemard, le premier ministre lui demande d’attirer des investissements privés et philanthropiques pour améliorer les services dans les parcs provinciaux.

Parallèlement, Brian Pallister demande à son ministre des Services de la Couronne, Jeff Wharton, de travailler pour renforcer le rôle du secteur privé dans les ventes d’alcool au détail. À l’heure actuelle, le nombre de magasins privés vendant de l’alcool est plafonné à huit au Manitoba et des restrictions s’appliquent aux types de produits que les vendeurs privés de bières peuvent vendre.

Brian Pallister fait également allusion à des changements à l'aide sociale pour attirer plus de personnes sur le marché du travail.

Brian Pallister est entouré de ses deux nouveaux ministres, Reg Helwer et Sarah Guillemard.

Brian Pallister est entouré de deux ministres, Reg Helwer et Sarah Guillemard.

Photo : Radio-Canada / Ezra Belotte-Cousineau

Il écrit dans sa lettre de mandat à la ministre de la Famille, Heather Stefanson, qu'elle doit réduire la dépendance des gens à l'égard du gouvernement en transformant la prestation remise dans le cadre du programme d'aide à l’emploi et au revenu en une aide financière qui incite la reprise du travail.

Les tâches de Mme Stefanson consistent également à mettre les Manitobains et les jeunes en âge de travailler sur la voie de la discipline, de la responsabilité, de la formation et des emplois.

Renforcer la fonction publique bilingue

De son côté, la ministre responsable des Affaires francophones, Rochelle Squires, a reçu comme mandat de renforcer les capacités de la fonction publique bilingue en examinant les recommandations du récent Rapport annuel sur les services en français et en répondant [aux recommandations].

Brian Pallister lui demande aussi d'améliorer la consultation et la collaboration avec la communauté pour soutenir les Manitobains qui choisissent de vivre en français.

Le premier ministre fait également allusion à de nouvelles règles pour les lobbyistes, en mettant l'accent sur les syndicats. Dans une lettre adressée au ministre de la Justice, Cliff Cullen, Brian Pallister le charge de mettre à jour le registre des lobbyistes pour garantir la transparence de toutes les organisations qui tentent d'influencer les membres de l'Assemblée législative, y compris les syndicats.

Une grande partie des lettres de mandat traite de la réalisation des promesses de campagne faites par les conservateurs lors des élections de l'automne dernier, telles que la réduction de la taxe de vente sur la préparation des testaments ou encore l'assurance habitation.

La plupart de ces mesures devraient apparaître dans le budget provincial qui sera dévoilé le 11 mars.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Politique provinciale