•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des employeurs de l'Outaouais courtisent les chercheurs d’emploi en pleine pénurie

Une dame se trouve à côté d'un panneau indiquant « nous recrutons ».

Le Carrefour jeunesse emploi de l'Outaouais tenait, mardi, son Rendez-vous de l'emploi, dans un contexte de pénurie de main-d'oeuvre dans la région.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

A l’aube de la saison estivale, plus de 2000 emplois sont vacants en Outaouais. Des dizaines d'employeurs étaient d'ailleurs présents au Rendez-vous du Carrefour jeunesse emploi de l'Outaouais, mardi, pour courtiser les jeunes et les moins jeunes de la région.

On a un nombre record de 70 employeurs présents au lieu de 50 habituellement et si on avait pu en prendre 90, on en aurait eu 90. La pénurie fait en sorte que les offres sont nombreuses et alléchantes, a indiqué Véronique Bernier, coordonnatrice aux communications du CJEO.

Véronique Bernier pose face à la caméra dans le salon de l'emploi.

Véronique Bernier, coordonnatrice aux communications du Carrefour jeunesse emploi de l’Outaouais, parle d'une participation record avec 70 employeurs présents au salon de l'emploi.

Photo : Radio-Canada

Selon elle, il y a des offres dans tous les domaines, de l’administration au service à la clientèle, en passant par l’enseignement et la production. Mme Bernier a souligné que les employeurs doivent tenter de se démarquer pour attirer les jeunes travailleurs.

Les jeunes veulent un bon salaire, oui, mais pas seulement. Pour eux, avoir un horaire allégé, ça va être le fun. Ils veulent aussi que leur opinion soit considérée et ils souhaitent être partie prenante de l’entreprise, a indiqué la porte-parole de l’événement.

Un pouvoir de négociation

Dans les allées du CJEO, les chercheurs d’emploi étaient donc particulièrement courtisés. Karmel Gervais termine son baccalauréat et cherche un emploi pour l’été.

C’est certain que la pénurie donne un peu plus de pouvoir, mais il faut quand même bâtir une bonne relation avec les employeurs, parce que ce sont eux qui ont le dernier mot dans cette histoire-là, a expliqué la jeune femme, presque diplômée.

Mario Poirier face à caméra dans une salle de salon d'emploi

Mario Poirier a participé au Rendez-vous de l'emploi du CJEO, mardi.

Photo : Radio-Canada

Mario Poirier a lui aussi rencontré plusieurs employeurs. Jadis à la tête d’une petite entreprise, il est conscient des difficultés de recrutement.

Je sais à quel point c’est vital de trouver de la main-d'oeuvre fidèle, ponctuelle et qui prend l'entreprise à cœur. C’est rare et précieux.

Mario Poirier, ancien chef d’entreprise désormais à la recherche d’un emploi

Le Carrefour jeunesse emploi de l'Outaouais tient son Rendez-vous de l'emploi deux fois par année depuis 2005. La prochaine mouture de l'événement aura lieu le 22 septembre prochain.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !