•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Ottawa crée un comité spécial sur le coronavirus

Plan moyen de Justin Trudeau devant un micro.

Justin Trudeau a rappelé mardi que les risques de contracter le coronavirus au Canada demeurent faibles.

Photo : La Presse canadienne / Sean Kilpatrick

Radio-Canada

Le gouvernement Trudeau met en place un comité spécial pour centraliser sa gestion de la crise du coronavirus à l'échelon ministériel, a appris Radio-Canada. Les responsables de la santé publique rapportent pour l'instant 33 cas de COVID-19, dont 20 en Ontario et 1 au Québec.

Une première rencontre de ce nouveau sous-comité du cabinet aura lieu mercredi à Ottawa.

Le groupe, dont la composition n’est toujours pas connue, devrait réunir des ministres touchés de près par la crise. Radio-Canada a pu confirmer que la ministre fédérale de la Santé, Patty Hajdu, en fera partie.

Ce comité spécial se penchera sur la gestion de la crise du point de vue de la santé publique et des impacts économiques.

Le gouvernement fédéral souhaite ainsi adopter une position qui lui permette de prévenir les coups et de coordonner la réponse face aux développements qui pourraient survenir.

Communication entre les provinces

Ottawa veut aussi s’assurer d’une communication efficace avec les provinces.

En conférence de presse à Halifax, mardi, Justin Trudeau a indiqué que le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux travaillaient en très proche collaboration pour assurer la sécurité des Canadiens.

Le premier ministre a toutefois reconnu que le système de santé des différentes provinces pourrait avoir besoin de plus de ressources. Le gouvernement fédéral va toujours être là pour regarder comment on peut encore mieux aider à garder les Canadiens en sécurité, a-t-il dit.

Jusqu’à présent, les impacts économiques de la crise du coronavirus se sont particulièrement fait sentir dans les secteurs financiers et touristiques.

Certains experts de l’industrie touristique constatent déjà un changement dans le nombre de touristes étrangers accueillis au pays, en particulier ceux qui viennent de Chine, où l'épidémie a commencé.

Selon des économistes cités par La Presse canadienne, les méfaits de l’épidémie de COVID-19 sur les marchés boursiers devraient aussi inciter la Banque du Canada à imiter les États-Unis et à abaisser dès cette semaine son taux directeur.

On sait que c'est important d'appuyer les entreprises et les industries au Canada qui vont faire face à des défis.

Justin Trudeau, premier ministre du Canada

La propagation du coronavirus freine également l'arrivée de biens de consommation chinois au Canada, ce qui inquiète le Canadien National (CN), qui a commencé à rappeler les travailleurs mis à pied en février en raison des blocages ferroviaires.

Justin Trudeau a indiqué que le ministre des Finances Bill Morneau a eu une conversation avec ses homologues du G7 et du G20 pour tenter de trouver des solutions aux impacts économiques du coronavirus.

Avec les informations de Louis Blouin

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Politique fédérale

Santé