•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

1,1 milliard de dollars pour le maintien du réseau routier de Montréal

Chantal Rouleau tient une conférence de presse.

La ministre Chantal Rouleau a prévenu que les travaux, nécessaires en raison de « plusieurs dizaines d'années de sous-investissement », prendront beaucoup de temps.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

Le gouvernement du Québec investira 1,1 milliard de dollars d’ici 2022 pour le maintien du réseau routier de la région de Montréal.

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports et ministre responsable de la Métropole et de la région de Montréal, en a fait l’annonce mardi au Centre des opérations Anjou, dans le cadre du dévoilement des investissements routiers 2020-2022 pour la région de Montréal.

Cette enveloppe était en partie déjà prévue, a par ailleurs reconnu la ministre, sans toutefois détailler quelle somme constituait de l'argent frais. Ces investissements plus que majeurs permettront d’améliorer les infrastructures sous la responsabilité du ministère des Transports sur l’ensemble du territoire de la région, a-t-elle indiqué.

Il ne faut pas oublier que nos infrastructures existantes ont clairement besoin d’amour et les investissements annoncés aujourd’hui sont complémentaires.

Chantal Rouleau, ministre déléguée aux Transports

Ces travaux prendront beaucoup de temps. C’est le résultat de plusieurs dizaines d’années de sous-investissement que notre gouvernement entend renverser, a ajouté la ministre.

Du montant global, quelque 47,5 millions de dollars seront consacrés à l’entretien de la chaussée et 971,3 millions de dollars iront aux structures, a expliqué la ministre.

Mme Rouleau a cité quelques exemples de projets attendus et nécessaires, comme la réfection majeure des tunnels Ville-Marie et Viger, où les équipes seront à l’œuvre à partir de l’automne prochain pour une période de 10 ans.

Il en sera de même pour le pont-tunnel Louis-Hippolyte-La Fontaine. Les travaux commenceront dès le printemps et se poursuivront au moins jusqu'en 2023. Ils entraîneront une fermeture partielle et des mesures d’atténuation dans les deux directions à partir de l'an prochain.

La ministre a également évoqué la reconstruction de la chaussée de l’autoroute 40 en direction est, entre les boulevards des Anciens combattants et Morgan, à Sainte-Anne-de-Bellevue et Baie-d’Urfé, un projet qui permettra d’assurer un transport plus efficace et sécuritaire des personnes et des marchandises.

La ministre Rouleau a aussi rappelé qu’entretenir et améliorer nos routes engendre des retombées sociales et économiques très importantes.

Ce sont des milliers d’emplois qui sont maintenus et créés à Montréal grâce aux nombreux chantiers en activité, a-t-elle ajouté.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Grand Montréal

Politique provinciale