•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des chercheurs appuient le comité de sauvegarde de L'Héritage 1

Nathalie Lewis, une femme avec de fines lunettes et les cheveux blonds

Nathalie Lewis, directrice du GRIDEQ

Photo : Jean-Pierre Perouma

Le Groupe de recherche interdisciplinaire sur le développement régional de l’Est-du-Québec (GRIDEQ) ajoute sa voix à la mobilisation régionale pour la sauvegarde de L'Héritage 1.

Logés à l’Université du Québec à Rimouski depuis les années 70, les chercheurs du GRIDEQ ont comme mission de travailler sur des questions qui relèvent du développement territorial.

Le dossier de L’Héritage 1 fait donc partie de notre ADN de recherche, indique Nathalie Lewis, directrice du GRIDEQ.

Le groupe de chercheurs attend lui aussi une réponse gouvernementale sur le sort de la traverse depuis la fin du mois de janvier. On n’a pas encore de réponse. Une non-réponse à ce stade-ci, c’est peut-être une réponse, renchérit-elle.

La directrice s’inquiète également du sort des travailleurs et des résidents, ainsi que des retombées économiques si le traversier ne revient pas à temps pour la saison estivale.

Les jours sont comptés pour remettre à flot ce bateau-là pour la prochaine saison.

Une citation de :Nathalie Lewis, directrice du GRIDEQ

La directrice ajoute que l’Est-du-Québec a besoin de transport interrégional afin que les régions ne soient pas dépendantes des grands centres pour se développer. Pour l’occupation dynamique du territoire, ça vient avec un lien fluide du transport fluvial, affirme-t-elle.

Par ailleurs, elle remarque une solidarité entre les régions. Rappelons que les MRC de la Haute-Côte-Nord et des Basques ont annoncé le 27 février qu'elles s’engageaient à payer d’éventuels dépassements de coûts pour des travaux éventuels sur le traversier.

À écouter sur nos ondes :

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !