•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une dizaine de civils tués dans un bombardement du régime syrien sur Idlib

De la fumée s'élève au-dessus du village.

Le village de Baluon, dans le sud de la province d'Idlib, a été le théâtre de bombardements dans les derniers jours.

Photo : Getty Images / AFP / Omar Haj Kadour

Agence France-Presse

Au moins neuf civils, dont cinq enfants, ont été tués mardi dans l'explosion d'un missile tiré par le régime sur la ville d'Idlib, en Syrie, contrôlée par les djihadistes, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme (OSDH).

L'organisation a indiqué qu'un missile sol-sol de l'armée syrienne est tombé sur un quartier résidentiel.

Un avion de combat du régime syrien a par ailleurs été abattu mardi par un F-16 de l'armée turque dans la province d'Idlib, toujours selon l'OSDH.

Il s'agit du troisième avion de l'armée syrienne abattu depuis dimanche par l'aviation turque.

À Damas, l'agence officielle Sana a confirmé que les forces turques avaient visé l'un des avions de combat du régime à Idlib, mais sans dire s'il avait été abattu.

À Ankara, le ministère turc de la Défense a confirmé la chute de l'avion.

Dans le cadre de l'opération Bouclier du printemps qui se poursuit avec succès, un avion L-39 appartenant au régime a été abattu.

Le ministère de la Défense de la Turquie

Selon l'OSDH, l'avion syrien a été abattu par un F-16 turc et s'est écrasé dans les régions aux mains du régime dans le sud de la province d'Idlib. Le sort de l'équipage n'était pas connu dans l'immédiat, a ajouté l'ONG.

La Turquie, qui appuie certains groupes rebelles, déploie des soldats en Syrie voisine principalement dans la province d'Idlib, dernier grand bastion djihadiste et rebelle que le régime syrien cherche à reprendre.

Dimanche, la Turquie a annoncé mener une offensive contre le régime dans la région d'Idlib, après avoir subi de lourdes pertes.

Plus de 30 militaires turcs ont été tués la semaine dernière dans des frappes aériennes attribuées par Ankara au régime syrien, qui se dit déterminé à reprendre la région d'Idlib.

Lundi, des drones turcs ont ciblé des véhicules militaires syriens, a indiqué l'OSDH, sans autre précision.

Le régime de Bachar Al-Assad s'est dit lundi déterminé à repousser l'offensive turque.

Avec l'aide de l'allié russe, ce régime a repris en décembre son offensive contre la région d'Idlib et a pu reconquérir la moitié de la province, selon l'OSDH.

L'offensive a poussé à la fuite près d'un million de civils d'après l'ONU et tué plus de 470 civils selon l'OSDH.

Déclenchée en 2011, la guerre en Syrie a fait plus de 380 000 morts.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Conflits armés

International