•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une pétition lancée à Bécancour pour sécuriser l’autoroute 55

un panneau de signalisation

L'autoroute 55 à hauteur de Bécancour

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Un citoyen de Bécancour lance une pétition pour demander une plus grande sécurisation de l’autoroute 55. Le document a été déposé lundi soir au conseil municipal de la ville.

Entrer sur l'autoroute sans voie d'accès alors que les voitures roulent à plus de 100 km/h : voilà ce que dénoncent Rémi Provencher, initiateur de la pétition, et plusieurs résidents de trois chemins qui croisent l’autoroute 55 à Bécancour.

Rémi Provencher réside sur le chemin Thibodeau depuis plus de 40 ans et estime que l’accès à sa rue ainsi qu’aux chemins Prince et Forest sont dangereux. Je suis résident ici depuis 1977. Et à ce moment-là, on en parlait déjà. Ça ne date pas d’hier et je pense qu’on a été très patient.

Pour écouter l'entrevue de Rémi Provencher à l'émission Facteur matinal, cliquez ici.

Une pétition de 444 noms a été remise au conseil municipal de la Ville de Bécancour.

une grande affiche avec des photos

La pétition serait appuyée par plus de 300 personnes

Photo : Radio-Canada

Réaction de la municipalité

Remi Provencher et les quelque 300 signataires demandent des viaducs et des entrées et sorties d’autoroute pour rendre la circulation sécuritaire. En 2011, une firme d’ingénieurs a fait une étude sur la sécurité de la 55. Ils ont dit clairement que l’autoroute ne rencontrait pas les normes d’une autoroute, déclare Rémi Provencher.

Le maire de Bécancour Jean Guy Dubois appuie la démarche tout en ayant quelques réserves. On ne fera pas trois viaducs-là, au complet, avec tout le jeu de rues que ça implique, mais il va falloir trouver une façon de le faire.

Le doublement des voies de l'autoroute 55 et la sécurité des accès étaient un engagement électoral du député de Nicolet-Bécancour Donald Martel. Le député assure que le dossier avance : J'ai organisé une rencontre avec le ministre François Bonnardel et le maire de Bécancour. Ça devrait avoir lieu dans les prochaines semaines. Donc on va essayer d'accélérer le processus , affirme Donald Martel.

D'après les informations de Pascale Langlois.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Mauricie et Centre du Québec

Transports