•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

L’Île-du-Prince-Édouard célèbre 300 ans de présence acadienne

Il y a 300 ans qu'on parle français à l'Île-du-Prince-Édouard, 300 ans que la langue survit, souvent contre vents et marées.

Un contenu vidéo est disponible pour cet article
Un drapeau rouge, blanc et bleu avec une étoile jaune dans le coin gauche, planté dans une platebande de verdure devant un église blanche en bois.

Le drapeau de l'Acadie devant l'église Saint-Augustin à Rustico, à l'Île-du-Prince-Édouard, durant le Congrès mondial acadien 2019.

Photo : Radio-Canada / François Pierre Dufault

Radio-Canada

À l'Île-du-Prince-Édouard, les Acadiens et les francophones se préparent pour une autre année de festivités. Après le Congrès mondial acadien, l'an dernier, la province célèbre cette année les 300 ans de l'arrivée des premiers Acadiens, en 1720.

La province compte souligner ce jalon important en grande pompe.

Acadie 300 est [...] une excellente façon de mettre en valeur la communauté acadienne et francophone de l'Î.-P.-É.

Dennis King, premier ministre de l'Île-du-Prince-Édouard
Le premier ministre Dennis King en entrevue.

Acadie 300 est un événement important pour valoriser la culture acadienne de la province insulaire, selon le premier ministre Dennis King.

Photo : Radio-Canada

Le premier ministre a nommé trois ambassadeurs pour ces commémorations de l'arrivée des premiers Acadiens sur ce qui s'appelait à l'époque l'île Saint-Jean.

Parmi eux, l'auteur-compositeur-interprète Lennie Gallant, un descendant d'une des plus vieilles familles de l'île.

On est très fiers comme Acadiens, mais c'est aussi significatif pour la famille, cet anniversaire.

Lennie Gallant, auteur-compositeur-interprète et ambassadeur d'Acadie 300

Patricia Richard, qui partage sa vie et la scène avec Lennie Gallant, est aussi une ambassadrice du 300e, un rôle dont elle veut profiter pour souligner la résilience et la vitalité de la francophonie insulaire.

L'existence des Acadiens ici à l'Île, ça n'a pas été facile à la suite de la Déportation. Mais le fait qu'on est encore là, on est vivants, on est fiers de notre héritage et qu'on le célèbre encore, je pense que ça dit tout.

Patricia Richaud, musicienne et ambassadrice d'Acadie 300

Troisième ambassadrice, la lieutenante-gouverneure Antoinette Perry voit dans les célébrations du 300e une suite logique au Congrès mondial acadien qui a eu lieu, l'an passé, pour la première fois à l'Île-du-Prince-Édouard.

La lieutenante-gouverneure de l’Île-du-Prince-Édouard, l’Acadienne Antoinette Perry, a donné le coup d’envoi des ⁦Rendez-vous de la francophonie 2020 et des célébrations du 300e anniversaire de présence française dans la province.

La lieutenante-gouverneure de l’Île-du-Prince-Édouard, l’Acadienne Antoinette Perry, a donné le coup d’envoi des ⁦Rendez-vous de la francophonie 2020 et des célébrations du 300e anniversaire de présence française dans la province.

Photo : Radio-Canada / François-Pierre Dufault

L'année passée, je souhaitais que le Congrès mondial serait un lancement pour un renouvellement de notre culture, de notre langue aussi, d'avoir la fierté de parler sa langue, de ne pas avoir peur de parler sa langue.

Antoinette Perry, lieutenante-gouverneure de l'Î.-P.-É. et ambassadrice d'Acadie 300

La programmation complète des fêtes du 300e anniversaire de présence française à l'Île-du-Prince-Édouard doit être dévoilée au cours des prochains mois.

D'après un reportage de François-Pierre Dufault

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !