•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Une manifestation fait de l’ombre à l’ouverture de la session législative

Des gens à l'extérieur, devant l'Assemblée législative.

Quelques dizaines de personnes se sont rassemblées devant l'Assemblée législative de Regina, lundi midi.

Photo : Radio-Canada / Charles Lalande

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Les élus saskatchewanais étaient de retour au bureau lundi après-midi pour la dernière rentrée législative avant les élections provinciales. À l’extérieur, quelques dizaines de personnes ont profité de l’occasion pour rappeler au premier ministre, Scott Moe, que les prochains mois ne seront pas de tout repos pour son gouvernement.

Des dizaines de membres de la Fédération du travail de la Saskatchewan et des représentants de plusieurs syndicats se sont rassemblés pendant la pause de midi afin d’inviter le gouvernement provincial à prioriser les intérêts des travailleurs, ce qui n’a pas été fait récemment, à leur avis.

Le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD) de la Saskatchewan, Ryan Meili, s’est d’ailleurs rangé du côté des travailleurs en se présentant à la manifestation.

Ils nous disent qu’il y a beaucoup de difficultés économiques aujourd’hui, que les salaires que les gens reçoivent ne sont pas suffisants pour leurs besoins, indique Ryan Meili, tout en insistant sur le fait que les salaires en Saskatchewan sont ceux qui montent le plus lentement à travers le pays, et ce, malgré une hausse du coût de la vie.

Une première annonce

La province a profité de cette première journée à l’assemblée législative pour faire une annonce à propos des rapports ministériels sur les voyages et les dépenses.

Ces derniers seront rendus publics chaque trimestre plutôt que de façon bisannuelle à compter de l’exercice 2020-2021.

Cette mesure permet au gouvernement, selon Scott Moe, de faire preuve de plus de transparence.

Nous estimons qu’il est nécessaire de poursuivre nos efforts pour faire en sorte que les Saskatchewanais sachent comment leur argent est dépensé par les ministres du gouvernement qui voyagent à travers la province, explique-t-il dans un communiqué.

Dossiers à suivre ce printemps

Le dépôt du budget, le 18 mars, ainsi que l’audience de la Saskatchewan devant la Cour suprême du Canada par rapport à la taxe fédérale sur le carbone d’Ottawa, seront quelques-uns des nombreux sujets qui pourraient retenir l’attention en début de session législative.

Le Parti saskatchewanais a d’ailleurs promis que le budget qu’il présentera sera équilibré.

De son côté, l’opposition officielle dit qu'elle veut aborder beaucoup de questions liées à l’éducation et à la santé.

Le conflit de travail qui oppose la province à la Fédération des enseignants de la Saskatchewan ainsi que les problèmes de la médecine de couloir sont quelques-uns des sujets que Ryan Meili entend mettre de l’avant au cours des prochains mois.

Les élections provinciales qui se tiendront au plus tard le 26 octobre prochain seront aussi en toile de fond de cette session législative.

Avec les informations de Charles Lalande

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !