•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Des mesures supplémentaires pour assurer la sécurité des opérateurs de dameuse

Une dameuse est coincée dans un boisé.

L'opération de sauvetage menée au Mont-Bélu avait été longue et complexe.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

De toute évidence, les autorités municipales de Saguenay veulent éviter que le scénario survenu au Mont-Bélu, le 9 février dernier, ne se reproduise.

Une surfaceuse s’était alors renversée dans un boisé situé à proximité d’une piste de ski et son chauffeur était demeuré coincé dans l’habitacle pendant de longues heures en raison de son incapacité à saisir son téléphone cellulaire pour alerter les secours.

Pour s’assurer que personne ne revive une situation aussi pénible à Saguenay, les dameuses du Mont-Bélu, du Mont-Fortin, du Norvégien et du Centre de plein-air Bec-Scie seront bientôt équipées de nouveaux systèmes de communication.

Ces appareils seront reliés directement à un centre d’appels, ce qui permettra d’alerter rapidement les secours en cas d’accident.

Selon un communiqué de la Ville de Saguenay, ces systèmes seront installés dans les prochaines semaines.

D’ici là, une pratique intermédiaire, qui a été recommandée par la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail, devra être respectée.

Ainsi, chaque opérateur de surfaceuse devra maintenir une communication radio avec une personne qui aura été identifiée au préalable, et ce, à toutes les heures.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !