•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les femmes étaient les premières brasseuses de bières artisanales

Un verre de bière.

Selon Noëlle Phillips, l'idée que la bière est une boisson «masculine» est «ridicule.»

Photo : iStock

Radio-Canada

Une professeure du Grand Vancouver Noëlle Phillips affirme dans un livre que des femmes étaient les premières brasseuses de bières artisanales, et non pas des moines comme le veut la croyance populaire. Elle cherche à réfuter l’idée selon laquelle la bière est une boisson « naturellement masculine ».

Tôt au Moyen Âge, des femmes vendaient des bières faites maison dans leurs communautés, chose qui, aujourd'hui, a presque été complètement oubliée, note l'auteure du livre Craft Beer Culture and Modern Medievalism : Brewing Dissent.

C’est plus tard, lorsque la vente de bière est devenue répandue et régularisée que les femmes ont été écartées, explique Noëlle Phillips.

Pas une boisson « masculine »

La brasserie Driftwood à Victoria, sur l’île de Vancouver, propose une bière artisanale extra special bitter (ESB) qui rend hommage à Hildegard von Bingen, une abbesse bénédictine allemande du XIIe siècle qui utilisait du houblon comme agent de conservation dans la bière.

La notion selon laquelle les femmes préfèrent la bière sucrée et les hommes la bière forte est ridicule, selon l’auteure.

Si des gens ont l'impression qu'ils ne sont pas le public cible pour une boisson, alors ils ne l'achèteront pas, estime Mme Phillips. Les femmes ne se sentent généralement pas les bienvenues dans le domaine de la bière.

Plus de diversité dans l’industrie 

Les femmes sont encore peu nombreuses au sein de l’industrie de la bière, reconnaît Noëlle Phillips, qui admet toutefois que de plus en plus de brasseries s’efforcent d'embaucher davantage de femmes et de gens issus de la diversité.

La nomination récente d’une femme à la tête de la brasserie Persephone, à Gibsons en Colombie-Britannique, en est un exemple positif, selon cette dernière.

Avec les informations de Winston Szeto

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !