•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

À 82 ans, un Vancouvérois sera le coureur qualifié le plus âgé au marathon de Boston

Rod Waterlow en train de courir en shorts sur un trottoir entouré d'arbres.

Rod Waterlow, 82 ans, s'entraîne trois jours par semaine tout au long de l'année.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2020 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Parmi les 30 000 athlètes qui participeront au marathon de Boston le 20 avril, un Vancouvérois de 82 ans, Rod Waterlow, sera le coureur qualifié le plus âgé à se lancer dans cette course à renommée internationale.

Il s’agit de son troisième marathon à Boston.

La dernière fois qu'il y a participé, en 2014, il lui a fallu presque six heures pour terminer ce périple de 42,195 km , car il est tombé malade à la mi-parcours en raison d’une pneumonie aiguë diagnostiquée après l'arrivée.

Mais sa femme depuis 47 ans, Karen Waterlow, n’est pas surprise de le voir continuer : « S'il veut réussir quelque chose, il va tout faire pour y arriver ».

Il commence à 47 ans

M. Waterlow est un ancien architecte et planificateur de mesures d’urgence à la Commission scolaire de Vancouver qui n’a commencé à courir qu’à l’âge de 47 ans. Son désir de se lancer dans les courses à pied est venu après la participation d’un ami au marathon de Boston.

Depuis, il s'entraîne trois fois par semaine, quelles que soient les conditions météorologiques. Il a participé à une centaine de demi-marathons et 34 marathons complets au cours de sa vie.

« Quand je suis dans la zone, je n’y pense même plus. C’est un sentiment zen. »

— Une citation de  Rod Waterlow
Assis sur un canapé dans sa maison, Rod Waterlow est en short et regarde par la fenêtre.

Assis dans sa maison, Rod Waterlow dit être toujours un peu nerveux avant chaque course.

Photo : Radio-Canada / Ben Nelms

Rod Waterlow dit manger « raisonnablement ». Il évite la viande rouge et boit beaucoup moins d’alcool. Son petit péché, de la Marmite, une pâte à tartiner britannique à base de levure de bière riche en vitamines B.

D'après les informations de Maryse Ziedler

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !