•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Western Union n'autorise plus les transferts d’argent du Canada vers Cuba

Un homme sort d'un bureau de Western Union.

Un bureau de Western Union à La Havane, à Cuba

Photo : Associated Press / Franklin Reyes

Radio-Canada

La compagnie spécialisée dans les transferts d’argent internationaux Western Union a cessé les transactions du Canada vers Cuba depuis la fin du mois de février. Une décision qui complique la vie de plusieurs Canadiens d’origine cubaine.

Julio Lopez envoie de l’argent à sa soeur à Cuba tous les mois. Depuis le 26 février toutefois, la compagnie qu’il a toujours utilisée ne lui permet plus les transferts vers l’île des Caraïbes.

Tout le monde en parle, tout le monde se plaint, indique le gestionnaire en construction qui vit au Canada depuis 13 ans.

M. Lopez explique que la plupart des Canado-Cubains qu’il connaît utilisent Western Union pour envoyer de l’argent à leur famille.

C’est le moyen le plus simple et le moins cher, souligne-t-il.

La décision de Western Union frappe durement les Cubains, puisque les options de transferts d’argent vers le pays communiste sont limitées. Plusieurs compagnies n’autorisent pas les transferts vers ce pays en raison de l’embargo économique imposé à Cuba par les États-Unis depuis 1960.

Les raisons expliquant la décision de Western Union restent floues.

En raison des défis uniques liés à l’exploitation de services de transfert de fonds depuis des pays autres que les États-Unis vers Cuba, Western Union n’est pas en mesure d'exploiter des services de transfert d’argent vers Cuba à partir de pays autres que les États-Unis, écrit une porte-parole de l’entreprise dans une déclaration.

Julio Lopez soutient que les transferts d’argent vers Cuba sont cruciaux pour sa famille.

Ils luttent chaque jour. Ils ont besoin de nourriture, de plein de choses, explique-t-il.

Les banques canadiennes permettent les transferts d’argent vers Cuba, mais ces transactions impliquent de plus grandes sommes et davantage de frais que ce qui était permis par Western Union auparavant.

Avec les informations de CBC News

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !