•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Coronavirus : une personne en attente de résultats à Trois-Rivières

Entrée de l'urgence et véhicules de transport médical

Urgence du Centre hospitalier affilié universitaire régional (CHAUR) de Trois-Rivières

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Alors que le gouvernement du Québec a confirmé vendredi soir un premier cas de coronavirus sur son territoire, Radio-Canada a appris qu’une personne a également été mise en quarantaine, à Trois-Rivières, par mesure préventive.

Selon nos informations, un prélèvement a été fait au centre hospitalier de Trois-Rivières sur une personne, puis envoyé au laboratoire de la santé publique du Québec pour analyse.

Impossible à cette heure de savoir si la personne présentait de graves symptômes ou si elle n'avait qu'une simple toux, mais revenait d’un voyage au cours duquel elle aurait pu être en contact avec un porteur du virus.

Toutefois, on a considéré la menace suffisante pour placer cette personne en autoquarantaine; elle est actuellement confinée à la maison en attendant les résultats de l’analyse.

Si le laboratoire de santé publique détermine que l’échantillon prélevé est positif, donc qu’il s’agit bel et bien d’un cas probable du COVID-19, il sera acheminé à Winnipeg où un deuxième laboratoire viendra confirmer le diagnostic.

Faut-il s’inquiéter?

Actuellement, un seul cas confirmé a été recensé au Québec. Or, le laboratoire de la santé publique a procédé à 105 analyses dont 104 se sont avérées négatives depuis le début de la crise.

Au ministère de la Santé, on nous indique qu’il est normal de voir une hausse des analyses, à titre de prévention. Vendredi, 28 cas étaient sous analyses. Samedi soir, on n'en comptait plus que huit.

Le CIUSSS MCQ reste prudent

Le CIUSSS MCQ refuse de confirmer nos informations, mais a tenu à rappeler quelques consignes de prévention, dont se laver les mains régulièrement et tousser dans le creux de son coude.

L’organisation rappelle également aux voyageurs qui développeraient de symptômes de grippe après avoir été en contact avec un porteur du COVID-19, d’appeler rapidement la ligne Info-Santé, via le 811, pour permettre au personnel hospitalier de prendre des mesures de sécurité avant l’arrivée du patient à l’hôpital.

D'après les informations de Jonathan Roberge

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !