•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La nouvelle bibliothèque du Bic ouvre ses portes

La nouvelle bibliothèque municipale du Bic a ouvert ses portes au public pour la première fois le 29 février 2020.

Photo : Radio-Canada / Laurence Gallant

Laurence Gallant

À Rimouski, la population du Bic a de quoi faire des envieux : elle peut désormais aller bouquiner et emprunter des livres dans l’ancien presbytère du village, complètement réinventé pour accueillir la nouvelle bibliothèque Émile-Gagnon.

Magnifique, chaleureuse, conviviale... La coordonnatrice de la bibliothèque municipale du Bic, Martine Fournier, ne pèse pas ses mots à l’ouverture de son nouveau lieu de travail.

Vue en hauteur d'une section de la bibliothèque.

La nouvelle bibliothèque est dotée d'une mezzanine.

Photo : Radio-Canada / Laurence Gallant

Après des travaux qui se sont élevés à près de 1, 4 million de dollars, le bâtiment offre un espace plus grand et plus accueillant pour les usagers de la bibliothèque. Celle-ci était auparavant située dans l’ancienne caserne du village.

C’est un projet de 1,4 million qui nous a permis de faire une magnifique bibliothèque, mais aussi de préserver ce bâtiment patrimonial-là, de le garder accessible à la population. C’est vraiment gagnant gagnant, on est très très heureux, souligne Martine Fournier.

Le presbytère du Bic vu de l'extérieur.

Le projet a nécessité environ sept ans pour se réaliser, selon la responsable de la bibliothèque.

Photo : Radio-Canada

La coordonnatrice espère que la communauté s'appropriera l'endroit, et que ce projet, qui a pris environ sept ans pour se concrétiser, pourra en inspirer d'autres :

Je pense qu'ici, ça va devenir une fierté pour les gens du Bic. J'espère, en tout cas!

Martine Fournier, coordonnatrice de la bibliothèque municipale du Bic
Martine Fournier.

Martine Fournier, coordonnatrice de la bibliothèque Émile-Gagnon du Bic

Photo : Radio-Canada

Oui, on peut regarder les coûts, et se dire "mon dieu, c'est cher", mais en même temps, c'est un lieu qui va appartenir aux gens de la place, du Bic, de Rimouski aussi. Je trouve que c'est des projets tellement porteurs pour des communautés, ajoute-t-elle.

De jeunes habituées de la bibliothèque étaient fébriles de découvrir les lieux. Je trouve ça vraiment le fun, c'est beaucoup plus grand que l'autre!, affirme une jeune fille de 10 ans.

Cinq fillettes dans la bibliothèque.

De jeunes habituées de la bibliothèque profitent déjà des nouvelles installations.

Photo : Radio-Canada / Laurence Gallant

Avant, c'était... ben... pas laid, mais c'était pas comme ça! Là, c'est comme tout moderne, renchérit son amie.

Je trouve ça le fun parce qu'ils ont vraiment pensé à nous dans plusieurs choses : ils nous ont fait un coin pis tout ça.

Une jeune habituée de la bibliothèque du Bic
Des usagers au comptoir discutent avec des commis de la bibliothèque.

Première journée d'ouverture à la nouvelle bibliothèque Émile-Gagnon du Bic

Photo : Radio-Canada

L’école est juste en haut de la côte, fait que là, t'as juste à descendre la côte pis aller à la bibliothèque!, mentionne une autre jeune visiteuse.

Les rénovations qui ont permis ce changement de vocation au presbytère du Bic ont été financées par Québec, Ottawa et la Ville de Rimouski.

La verrière illuminée.

La verrière à l'arrière de l'ancien presbytère est également mise à la disposition des usagers.

Photo : Radio-Canada / Laurence Gallant

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Bas-Saint-Laurent

Infrastructures