•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Parti conservateur scelle la liste des candidatures pour la course à la chefferie

Des partisans conservateurs brandissant des affichettes à une réunion politique

Le candidat qui remportera l’élection à la direction du Parti conservateur sera annoncé à Toronto le 27 juin.

Photo : La Presse canadienne / Andrew Vaughan

Maud Cucchi

Huit candidats figurent sur la liste définitive de la course à la chefferie du Parti conservateur du Canada (PCC) : Peter MacKay, Erin O'Toole, Rick Peterson, Marilyn Gladu, Leslyn Lewis, Jim Karahalios, Derek Sloan et Rudy Husny.

À ce stade, seul Peter MacKay a déjà rempli toutes les conditions pour figurer sur le bulletin de vote de l’élection.

Parmi les candidatures exclues figure Richard Décarie, un conservateur social affirmé dont les opinions ont été dénoncées par certains membres influents du PCC.

L'ex-candidat à la succession d'Andrew Scheer avait notamment dit qu'il croyait que l'orientation sexuelle est un choix et que le gouvernement devrait cesser de financer les services d'interruption de grossesse.

Le porte-parole du PCC, Cory Hann, a répondu ne pas pouvoir préciser la raison pour laquelle la candidature de M. Décarie a été rejetée.

Le candidat déchu a réagi par une série de messages publiés sur son fil Twitter, disant avoir le soutien de milliers de membres du PCC.

Richard Décarie soutient également n'avoir reçu aucune explication pour le refus de sa candidature, ce qui le pousse à croire qu'il représentait une menace pour l'establishment et pour le type de candidat recherché.

Durcissement des conditions de sélection

Les autres aspirants chefs bénéficient environ d’un mois pour répondre à toutes les exigences de candidature pour la succession d'Andrew Scheer.

Ce dernier a démissionné de son poste de chef du Parti conservateur du Canada en décembre 2019, soit moins de deux mois après les dernières élections fédérales. Il continue toutefois de représenter les citoyens de la circonscription saskatchewanaise de Regina—Qu'Appelle, où il est député depuis 2004.

En attendant l'élection du nouveau chef, M. Scheer assure l'intérim à la direction du parti.

Les huit candidats pré-approuvés se sont déjà acquittés d'au moins 25 000 dollars sur les 200 000 de frais d’inscription requis et non remboursables. Ils ont également recueilli au moins 1000 signatures d’approbation de la part de membres conservateurs sur les 3000 requises.

Lors de la course à la direction des conservateurs de 2017, les frais étaient de 100 000 dollars et les candidats devaient recueillir 300 signatures seulement. La moitié de cette somme était remboursable si les candidats respectaient toutes les règles de la course.

Le nouveau chef élu sera annoncé à Toronto le 27 juin.

Avec les informations de La Presse canadienne

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !