•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

La durée de l’attente aux urgences de Winnipeg à la hausse en janvier

L'affiche à l'entrée de l'Hôpital Saint-Boniface.

L'Hôpital Saint-Boniface

Photo : Radio-Canada

Gavin Boutroy

La durée de l’attente aux urgences des hôpitaux de Winnipeg a augmenté en janvier, selon des données publiées mensuellement par l’Office régional de la santé de Winnipeg (ORSW). La médiane a augmenté d’environ 15 % comparativement au même mois l’an dernier.

L’ORSW dit que le mois a été « extrêmement » occupé, notamment en raison d’un nombre important de personnes avec des maladies respiratoires, mais aussi « des patients atteints de maladies respiratoires qui ont dû être isolées et d'un plus grand nombre d'arrivées d’ambulances ».

Un porte-parole ajoute que les équipes des services d'urgence et des centres de soins d'urgence continuent de se concentrer sur la prise en charge prioritaire des patients les plus gravement malades.

Ainsi, en janvier le temps d'attente médian à l'échelle du système était de deux heures et dix minutes. Le porte-parole souligne que le temps d’attente aux urgences de Winnipeg en janvier varie d’année en année, et qu’il a déjà été plus élevé.

Saint-Boniface, au-dessus de la moyenne

Le temps d’attente médian aux urgences de l’Hôpital de Saint-Boniface était de deux heures et quarante minutes. Ni l’ORSW ni le ministère de la Santé n’a voulu commenter directement la raison pour les temps d’attente plus élevés à cet hôpital. L’Hôpital de Saint-Boniface n’a pas répondu à la demande d’informations de Radio-Canada.

Pour l’opposition, c’est la réorganisation du système de santé par le gouvernement Pallister qui est en cause.

Les maladies qu’on a vues au mois de janvier arrivent chaque année. La chose qui a changé cette année c’est qu’on a moins d’infirmières travaillant dans notre système de santé et à Saint-Boniface, indique le chef du Nouveau parti démocratique, Wab Kinew, les coupures ont endommagé notre système de santé.

Le gouvernement provincial a fermé le service d’urgence des hôpitaux Concordia, Seven Oaks et Victoria. Les services d'urgence à Winnipeg ont alors été regroupés dans trois sites : le Centre des sciences de la santé de Winnipeg, l'Hôpital Saint-Boniface et l'Hôpital Grace.

Dans le cadre de cette transformation, l’ORSW a augmenté le nombre de postes d’infirmières aux urgences de Saint-Boniface cet été, le faisant passer de 88 à 111. Mais l'ORSW peine à pourvoir ces postes.

Selon une déclaration précédente du ministre de la Santé, la province estime qu’un taux de 8 % de postes non pourvus est considéré comme normal pour les infirmières. Le taux au service d'urgence de l’Hôpital Saint-Boniface est de 28 %, a indiqué l’ORSW plus tôt ce mois-ci.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Manitoba

Santé publique