•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Métro de Scarborough : le rapport coût-bénéfice défavorable

Des passagers dans le métro.

L'étude de rentabilité estime les retombées du prolongement du métro à Scarborough à 2,8 milliards de dollars, contre un coût total de 6 milliards.

Photo : Radio-Canada / Pascale Bréniel

Radio-Canada

Les coûts du prolongement du métro à Scarborough sont substantiellement plus élevés que les retombées potentielles, selon un rapport rendu public vendredi par l’agence Metrolinx.

L’agence, qui gère le transport public dans la grande région de Toronto, estime que le prolongement du métro va générer 2,8 milliards de dollars en activité économique. Le coût du projet pourrait toutefois atteindre 6 milliards de dollars.

Les conclusions négatives de l’analyse de rentabilité ne remettent pas le projet en question. Le rapport de Metrolinx recommande en effet de poursuivre les travaux de design et le processus d’appel d’offres.

Le PDG de Metrolinx, Phil Verster, explique que les données de l’analyse de rentabilité aideront Metrolinx à contrôler les coûts et à maximiser les retombées tout au long du projet.

Notre approche, quand nous préparons une analyse de rentabilité, est d’opter pour la prudence, a-t-il expliqué dans un courriel. Notre point de référence est délibérément modeste et notre objectif est que ça s’améliore avec le temps.

Le prolongement remplacera le Service de transport en commun rapide de Scarborough (SRT) à partir de la station Kennedy, jusqu’à l’avenue Sheppard Est et le chemin McCowan.

Trois stations sont prévues. Celles-ci devraient permettre aux usagers de transférer vers d’autres services de transports en commun.

Le projet, qui a l’appui de la province, a fait l’objet de nombreuses critiques en raison de son coût élevé.

Le conseiller municipal Josh Matlow

Le conseiller municipal Josh Matlow

Photo : Radio-Canada / Lyne-Françoise Pelletier

Le conseiller municipal Josh Matlow, qui s’oppose au prolongement du métro à Scarborough, crie victoire dans une déclaration, sur son site Internet.

On dit finalement la vérité aux résidents de Scarborough : un réseau de train léger desservirait bien plus de gens et coûterait moins cher, écrit-il. Il faut le construire avant que le SRT tombe en ruines.

Avec les informations de CBC

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !