•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Lancement d’un programme pour favoriser l’emploi des immigrants en Mauricie

Offres d'emploi sur un babillard.

Bon nombre d'employeurs peinent à recruter dans la région.(Archives)

Photo : Radio-Canada / Julie Tremblay

Radio-Canada

La Chambre de commerce et d’industries de Trois-Rivières (CCI3R) organisera le 15 mai prochain au Complexe Laviolette une journée de rencontres entre les entreprises de la région et des personnes immigrantes intéressées à venir s’installer en Mauricie.

Cette initiative, appelée Un emploi en sol québécois, vise à attirer la main-d'oeuvre en région et à favoriser l'intégration des personnes immigrantes dans les régions du Québec.

Pour faire face aux défis que pose le phénomène de la rareté de main-d’œuvre, nous devons déployer plusieurs stratégies pour que l’intégration des personnes immigrantes soit positive et durable soutient Jean Boulet, ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale.

La Fédération des chambres de commerce du Québec, à la tête de ce projet, peut ainsi compter sur un bassin de 1700 personnes immigrantes souhaitant travailler en dehors de la métropole de Montréal. 80% des personnes immigrantes au Québec résident dans la région de Montréal et 55% des emplois disponibles dans la province se retrouvent à l'extérieur de la Métropole, écrit la FCCQ.

À la recherche d’entreprises participantes

Les entreprises de la région sont d’ores et déjà invitées à s’inscrire à cette journée de rencontres et à déposer leurs offres d’emploi. Le 15 mai prochain, elles seront une cinquantaine à rencontrer des travailleurs immigrants autour d’activités et d’entretiens.

Par une utilisation judicieuse de l’intelligence artificielle, le service du programme Un emploi en sol québécois fait le maillage entre ces candidats et les postes à pourvoir au sein des entreprises de la région. Ainsi, lorsqu’ils arriveront ici, en mai, les candidats auront déjà un, deux, trois rendez-vous avec divers employeurs, explique Charles Milliard, président-directeur général de la Fédération des chambres de commerce du Québec.

Selon Statistiques Canada, 1601 personnes immigrantes sont installées en Mauricie depuis au moins deux ans.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !