•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Un huitième cas confirmé de coronavirus en Ontario

Une employée portant une visière, un masque et des gants.

Une travailleuse de la santé porte de l'équipement protecteur, comme une visière, un masque et des gants (archives).

Photo : La Presse canadienne / Chris Young

Radio-Canada

Les autorités de la santé publique en Ontario ont confirmé vendredi soir un nouveau cas de COVID-19, ce qui porte à huit le nombre total de cas confirmés dans la province.

L'octogénaire s'est rendu jeudi aux urgences de l'Hôpital général de Scarborough. Il était rentré d'un voyage en Égypte le 20 février.

Plus tôt vendredi, la santé publique avait annoncé qu'un homme dans la cinquantaine ayant voyagé en Iran était lui aussi atteint de la maladie. Ce dernier s'est rendu à l'Hôpital Sunnybrook, à Toronto, le 26 février, au lendemain de son retour au pays.

La santé publique assure que les « protocoles établis de prévention et contrôle des infections » ont été suivis dans les deux cas et que les patients ont été placés en isolement pendant qu'ils subissaient le test. Tous deux sont rentrés à la maison et se sont placés volontairement en quarantaine.

Le risque de contracter le COVID-19 en Ontario demeure très faible.

Communiqué de la santé publique de l'Ontario

Coronavirus au Canada

  • Ontario : 8 cas confirmés
  • Colombie-Britannique : 8 cas confirmés
  • Québec : 1 cas confirmé

Des liens avec l'Iran

Le gouvernement du Québec a confirmé vendredi soir un premier cas de coronavirus dans la province. Il s’agit d’une Montréalaise de 41 ans qui revient d'un voyage en Iran.

Le plus récent cas en Colombie-Britannique, qui a été confirmé samedi, est celui d'une touriste dans la soixantaine qui vient de Téhéran.

En Ontario, le septième cas d'infection confirmé vendredi est encore une fois lié à l'Iran, où les cas se multiplient depuis quelques semaines.

Le cinquième cas ontarien, celui d'une sexagénaire, a lui aussi été attribué à un voyage en Iran. Cette patiente a ensuite infecté son époux, qui est de ce fait le premier cas de transmission d'une personne à une autre en Ontario.

Les cas précédents en Ontario étaient liés à des voyages en Chine. Trois de ces patients, un couple dans la cinquantaine et une étudiante universitaire, sont maintenant guéris.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Toronto

Santé publique