•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Les éducatrices en milieu familial manifestent pour de meilleures conditions

Une soixantaine de manifestantes marchent sur le boulevard Saint-Joseph.

Les manifestantes marchent dans les rues de Roberval.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Radio-Canada

Les éducatrices de service de garde en milieu familial sont en grève partout au Saguenay-Lac-Saint-Jean vendredi avant-midi. Les syndiquées de la CSN poursuivent leurs moyens de pression.

La grève se tient un peu partout dans la province. Au Québec, 60 000 familles sont touchées.

Les éducatrices réclament de meilleures conditions, la reconnaissance des heures travaillées et une augmentation salariale.

Manifestations

À Roberval, une soixantaine de travailleuses ont manifesté au centre-ville, pancartes à la main. D’autres ont fait la même chose dans l’arrondissement de La Baie. Les éducatrices ont fait escale aux bureaux des députés Nancy Guillemette et François Tremblay pour faire part de leurs doléances.

La grève, ce n’est plus seulement pour nos conditions de travail, mais pour la survie du réseau.

Marilyn Potvin, présidente, Syndicat des responsables de service de garde Domaine-du-Roy
Trois éducatrices assises devant une représentante de la députée dans un bureau.

Des éducatrices ont rencontré une représentante de la députée Nancy Guillemette pour exprimer leurs doléances.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Un groupe de manifestantes devant les bureaux de la députée.

À l'extérieur, des manifestantes sont arrêtées devant les bureaux de Nancy Guillemette à Roberval.

Photo : Radio-Canada / Mélissa Paradis

Une manifestation avait aussi lieu devant les bureaux du ministre du Travail, Jean Boulet, pour demander au gouvernement de créer un comité national paritaire de l’évaluation de l'emploi.

Les éducatrices affiliées à la CSQ font aussi des moyens de pression. Vendredi, elles ferment leurs portes pour un peu plus d’une heure. Elles ont également voté pour une demi-journée et une journée de grève à déclencher au moment jugé opportun.

Avec les informations de Mélissa Paradis

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Saguenay–Lac-St-Jean

Relations de travail