•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Intervenir lors d'un accident de motoneige

Les accidents de motoneiges et de véhicules tout terrain qui circulent sur la glace en hiver sont bien réels et parfois mortels.

Photo : Radio-Canada

Radio-Canada

Chaque année, des motoneiges et des véhicules tout-terrain (VTT) traversent la glace. À cause de la température de l'eau, le temps est compté et la situation peut s'avérer mortelle. Des secouristes à Conception Bay South à Terre-Neuve ont participé à un entraînement visant à les préparer à réagir rapidement dans le cas d'un tel accident.

Une panoplie d'intervenants étaient sur les lieux pour cet exercice.

Les secouristes ont dû travailler fort pour ouvrir ce trou dans la glace d’une profondeur de 60 cm.

Les secouristes ont dû travailler fort pour ouvrir ce trou dans la glace d’une profondeur de 60 cm.

Photo : Radio-Canada

Rattachés à des cordes, des sauveteurs s'approchent lentement, couchés sur des luges pour secourir l'individu.

Des secouristes s'entraînent avec des luges.

Les secouristes qui ont participé à l'exercice se sont entraînés avec des luges.

Photo : Radio-Canada

Pour plusieurs intervenants, cette mise en scène rappelle des événements bien réels. Trop souvent, ils ont dû intervenir lors de vraies tragédies.

Richard Murphy, maire adjoint de Conception Bay South et pompier à la retraite.

Richard Murphy est maire adjoint de Conception Bay South et pompier à la retraite.

Photo : Radio-Canada

La veille du Nouvel An, un homme avait traversé la glace avec son VTT. L'homme est décédé par la suite, relate Richard Murphy, maire adjoint de Conception Bay South et pompier à la retraite.

Les efforts de prévention sont aussi la clé pour éviter que de telles tragédies ne se produisent ajoute-t-il.

Les secouristes rappellent qu'en raison des conditions météorologiques changeantes, il ne faut jamais présumer que la glace est sécuritaire.

Les secouristes ont dû travailler fort pour ouvrir ce trou dans la glace d’une profondeur de 60 cm.

Cette mise en scène dans un environnement contrôlé rappelle de mauvais souvenirs à certains secouristes.

Photo : Radio-Canada

Ils recommandent aux motoneigistes et aux conducteurs de véhicules tout terrain d'être extrêmement prudents et d'éviter de circuler sur la glace autant que possible.

D'après un reportage de Marie-Isabelle Rochon

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Terre-Neuve-et-Labrador

Prévention et sécurité