•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Fiat Chrysler élimine un quart de travail à son usine de Windsor

Le châssis d'une voiture en construction avec trois personnes qui installent des pièces dans l'usine Fiat-Chrysler de Windsor.

Près de 1500 personnes perdront leur emploi le 29 juin à la suite de l'annulation du troisième quart de travail à l'usine d'assemblage de FCA à Windsor

Photo : The Canadian Press / GEOFF ROBINS

Radio-Canada

Fiat Chrysler Automobile (FCA) a annoncé jeudi qu'elle éliminait l’un des trois quarts de travail de son usine d’assemblage pour se limiter à deux quarts quotidiens, à compter du 29 juin. Environ 1500 employés seront touchés par ce changement, qui a été retardé à quatre reprises.

Le constructeur a pris cette décision car il vise à harmoniser les volumes avec la demande tout en abandonnant progressivement la production de la Dodge Grand Caravan à la fin mai, a justifié FCA dans un communiqué jeudi après-midi.

FCA précise qu’elle fera tout son possible pour offrir aux employés visés des postes à temps plein dès que ceux-ci seront disponibles, en fonction de l'ancienneté.

Cette décision aura des répercussions sur l’économie locale et nationale, selon le syndicat Unifor.

Il ne fait aucun doute que les ramifications économiques se feront sentir dans toute la région et dans tout le pays.

Jerry Dias, président d'Unifor

Nous devons nous assurer de faire participer le gouvernement, de faire participer tout le monde, car nous ne pouvons pas rivaliser avec des endroits comme le Mexique, a quant à lui appelé Dave Cassidy, chef de la section locale 444 du syndicat.

La suppression du quart reportée à plusieurs reprises

Le troisième quart de travail était en place depuis 1993 et était déjà en sursis : il devait initialement être éliminé en septembre 2019, une date reportée au 21 octobre 2019, puis repoussée une nouvelle fois à la fin de l’année 2019.

Une quatrième extension avait été annoncée en novembre, alors que le syndicat déclarait que le quart produirait jusqu’à la fin du mois de mars. La direction affirmait quant à elle que la production serait réévaluée mensuellement.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !