•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le bâton du conducteur de surfaceuse David Ayres au Temple de la renommée du hockey

Un homme en veston devant une vitrine avec des objets de hockey.

Le gardien de but d'urgence et conducteur de Zamboni David Ayres a fait don de son bâton au Temple de la renommée du hockey.

Photo : Radio-Canada / Raphaël Guillemette

Radio-Canada

Le gardien de but d’urgence qui a aidé les Hurricanes de la Caroline à battre les Maple Leafs de Toronto, David Ayres, a fait un don au Temple de la renommée du hockey vendredi du bâton avec lequel il a gardé les buts.

C'est une sensation difficile à décrire, a affirmé le principal intéressé en parlant de son immortalisation au Temple de la renommée.

En plus d'avoir été félicité par plusieurs passants lors de son séjour en Caroline du Nord, David Ayres affirme que son retour à l'entraînement optionnel des Leafs dimanche dernier s'est bien passé.

Il affirme que le joueur William Nylander l'a serré dans ses bras et m'a dit qu'il était très fier de ce que j'ai accompli.

David Ayres affirme avoir vécu un tourbillon d'événements depuis sa victoire samedi dernier, il dit être rentré jeudi soir à minuit et ne pas avoir eu le temps de tout réaliser ce qui lui est arrivé.

Il affirme : d'avoir un petit morceau de ce que j'ai accompli ici, au temple de la renommée, est incroyable.

Un héros improbable

David Ayres, gardien d'urgence désigné par l'organisation torontoise, était entré en scène grâce à un remarquable concours de circonstances le 22 février dernier. Il a fallu que les deux gardiens des Hurricanes, James Reimer et Petr Mrazek, se blessent coup sur coup pour qu'il défende la cage des visiteurs pendant près de 29 minutes de jeu.

L'ancien conducteur de la surfaceuse du club-école des Maple Leafs a accordé deux buts sur les deux premiers lancers qu'il a reçus.

John Tavares et Pierre Engvall ont chacun touché la cible en deuxième période, mais l’Ontarien de 42 ans a ensuite fermé la porte. Il a stoppé les huit autres tirs dirigés vers lui. Les visiteurs l'ont emporté 6-3.

Le natif de Whitby, en Ontario, greffé du rein en 2004, avait déjà agi à titre de gardien substitut pour les Marlies, dans la Ligue américaine. D'ordinaire, il travaille comme gestionnaire des opérations du centre athlétique Mattamy, soit l'ancien Maple Leaf Gardens.

Il conduit encore occasionnellement la surfaceuse, raison qui avait fait de lui une sensation sur les réseaux sociaux. Il sert aussi de gardien substitut lors des séances d'entraînement des Maple Leafs de Toronto et des Marlies, mais il n'avait encore jamais pris part à un match chez les professionnels.

Depuis sa victoire aussi unique qu'historique, David Ayres a multiplié les apparitions publiques. Il a même eu droit à une journée en son honneur à Raleigh, en Caroline du Nord. Le Temple de la renommée du hockey, c’est la cerise sur le gâteau.

Avec les informations de Raphaël Guillemette

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Hockey

Sports