•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Communauto ajoute 700 véhicules à sa flotte

Une voiture Communauto stationnée.

Communauto ajoute 700 véhicules à son offre partout au Canada pour l'année 2020.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Radio-Canada

L'entreprise d'autopartage Communauto fait une nouvelle acquisition de 700 véhicules qui s'ajouteront aux quelque 3000 voitures déjà disponibles depuis le début de l'année 2020. Les villes qui en bénéficieront le plus sont Montréal, Québec, Halifax, Ottawa, Edmonton et Toronto.

Communauto devient plus que jamais l'acteur de référence pour l'autopartage au Canada, a affirmé son président et fondateur Benoît Robert.

L'entreprise se dit satisfaite des résultats de l'année 2019 et souhaite continuer sur cette lancée en 2020 en répondant à la demande croissante.

Durant les trois dernières années, nous avons plus que doublé le nombre d'inscriptions au Canada et en France. Ces résultats sont le fruit de l'augmentation de l’intérêt pour l'autopartage et de l'ajout de nouvelles villes à l'offre de Communauto.

Benoît Robert

Un meilleur accès au centre-ville de Montréal

Les usagers qui utilisent le service FLEX pourront bientôt se stationner et laisser une voiture au centre-ville, moyennant des frais qui ne seront sûrement pas très élevés, a dit M. Robert.

Un projet pilote permettra d'arrimer les applications de Communauto aux informations recueillies par l’Agence de mobilité durable, de sorte à définir un coût fixe qui sera à l'avantage de tout le monde. Les clients vont pouvoir terminer leur trajet au centre-ville moyennant un léger supplément que le projet pilote va nous permettre de calibrer. Et ensuite, on va pouvoir pérenniser la mesure, a-t-il résumé.

Le président et fondateur de Communauto, Benoît Robert qui parle.

Le président et fondateur de Communauto, Benoît Robert, est fier des résultats de l'organisation en 2019 et annonce des projets pour 2020.

Photo : Radio-Canada / Ivanoh Demers

Il y a encore des étapes techniques à franchir, mais d’ici quelques mois on va être en mesure d’offrir un accès plus large au centre-ville dans le cadre de ce projet pilote, a-t-il ajouté.

La Ville de Montréal a adopté des changements réglementaires qui offrent la possibilité pour les utilisateurs de se garer devant un parcomètre au centre-ville. Le comité exécutif de la Ville a dit vouloir ainsi favoriser le déploiement des services d’autopartage et les véhicules en libre-service sur son territoire afin de réduire de façon importante l'utilisation de la voiture solo.

Le fait que les utilisateurs peuvent maintenant stationner les véhicules devant les parcomètres du centre-ville représente un exemple concret des modifications réglementaires que nous avons apportées pour développer un modèle efficace et convivial.

Éric Alan Caldwell, responsable de l'urbanisme et de la mobilité au sein du comité

Depuis janvier 2020, 120 nouvelles FLEX ont déjà été mises en service.

À la suite du départ annoncé en décembre dernier de l'entreprise allemande Share Now qui exploite la marque Car2go, Communauto a réagi rapidement en commandant 325 véhicules qui s'ajouteront à son offre de véhicules en libre-service (VLS), qui comptait déjà 730 unités.

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !

Transports

Économie