•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Tumeur au cerveau : le rôle d'un gène en question

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2004 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Des chercheurs américains identifient un gène qui joue un rôle important dans le développement des tumeurs cérébrales les plus fréquentes.

Une équipe américaine de la Harvard Medical School a identifié un gène qui joue un rôle central dans le développement des tumeurs cérébrales les plus fréquentes.

L'inactivation du gène ING4 interviendrait dans le développement du gliome malin. L'activité de ce gène est beaucoup moins importante dans les gliomes que dans les tissus cérébraux sains.

Les chercheurs estiment même que plus cette activité est réduite, plus la tumeur grossit vite.

Les travaux des chercheurs ne permettent pas, pour le moment, de comprendre comment agit le gène sur le développement des tumeurs. Toutefois, la découverte de mécanismes d'action du gène ING4 pourrait avoir un impact thérapeutique. Les traitements actuels parviennent difficilement à éliminer ces tumeurs de nature invasive et agressive.

Les travaux complets sont publiés dans la revue Nature.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.