•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Beckie Beckie!

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2004 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

À peine de retour d'Europe, l'Albertaine Beckie Scott a enlevé le 5 km classique des Championnats canadiens de ski de fond, mardi à Charlo, au Nouveau-Brunswick. Il s'agit de la première portion de la poursuite 10 km, qui sera complétée demain.

16 mars 2004 - Beckie Scott est increvable.

À peine de retour d'Europe, où elle a terminé en beauté la saison de la Coupe du monde, l'Albertaine a enlevé mardi le 5 km classique des Championnats canadiens, à Charlo, au Nouveau-Brunswick.

Il s'agit de la première portion de la poursuite 10 km, qui sera complétée demain.

Les compétitions se tiennent au célèbre club Les aventuriers.

Scott n'était pas seule. Elle est accompagnée de ses coéquipières de l'équipe nationale, l'Albertaine Sara Renner et Milaine Thériault qui, elle, est la grande vedette locale. La fille du coin. Sara a fini deuxième, à 2,8 s de Beckie, et Milaine a complété le podium, à 48,2 s.

On croyait que la jeune Albertaine Chandra Crawford pourrait donner un tant soit peu de fil à retordre à la championne olympique. Ce sera pour une autre fois... Crawford a pris le 4e rang, à plus d'une minute, devant la Montréalaise Dasha Gaïazova, 5e.

Devon Kershaw domine chez les messieurs

Du côté masculin, les membres de l'équipe nationale sont également à Charlo au grand complet!

Eux et un futur membre, le Russe Ivan Babikov, qui sera assurément sur l'équipe dès qu'il aura obtenu la citoyenneté canadienne.

Babikov a terminé 2e au 7,5 km, à 6,5 s du vainqueur, l'Ontarien Devon Kershaw. Le Québécois Chris Jeffries a fini 3e.

Là aussi il s'agit de la première portion du combiné.

Mais où donc est passé Alex?

L'histoire du jour a été écrite par Alex Harvey. Oui, oui, Harvey comme dans Pierre Harvey.

Papa risque de s'étouffer dans son VO2 Max, cependant, quand fiston va lui raconter qu'il s'est présenté... 20 secondes en retard au départ du 5 km garçons juvéniles!!!

«C'est de ma faute, a admis Alex, 15 ans, après la course. Je me réchauffais, j'avais la tête un peu ailleurs, j'ai raté le départ!»

Alex a quand même quelques bons gènes dans les jambes, et avec des skis bien fartés par le spécialiste Luc Germain, il a remonté le peloton pour se classer au 2e rang de l'épreuve, à 15,3 s de l'Albertain Haakon Lenes. Harvey a donc réalisé le meilleur chrono, «mais comme c'était de ma faute, ils ne m'ont pas redonné les vingt secondes.»

Qu'à cela ne tienne, sur la même distance et le même parcours, Harvey a enregistré un chrono six secondes plus rapide que Beckie Scott.

-As-tu examiné cette statistique, Alex?

-C'est sûr! Mais là j'aimerais faire la même distance que les gars séniors, le 7,5 km. J'aimerais ça me comparer à eux autres.»

Faut croire que les bons gènes ne sont pas juste dans ses jambes.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.