•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Adrienne Clarkson de nouveau blâmée

Radio-Canada

La gouverneure générale du Canada et son mari auraient utilisé à plusieurs reprises un avion du gouvernement fédéral pour se rendre à leur résidence secondaire de la baie Georgienne, en Ontario.

Selon le National Post, la gouverneure générale du Canada, Adrienne Clarkson, et son mari, John Saul, auraient utilisé à plusieurs reprises un avion du gouvernement fédéral pour se rendre à leur résidence secondaire de la Baie Georgienne, en Ontario.

L'avion les aurait transportés à l'aéroport municipal de Parry Sound, d'où un véhicule de la GRC les auraient conduits à leur propriété, située sur une île privée. Le temps économisé: sept heures en voiture à partir de leur résidence de Rideau Hall, à Ottawa.

Le gérant de l'aéroport de Parry Sound, Jerry Holland, soutient que la gouverneure générale a ainsi effectué cinq ou six voyages par année. Le secrétaire de presse de Mme Clarkson dément l'information, affirmant qu'elle n'a utilisé l'avion du gouvernement pour sa résidence d'été qu'une seule fois par année pour des raisons de sécurité nationale.

Le GPS installé sur mesure

Toujours selon le quotidien torontois, des pilotes de Transport Canada ont été contraints de tenir plusieurs essais récemment pour s'assurer que la route séparant la résidence de Mme Clarkson de l'aéroport de Parry Sound pouvait être empruntée en utilisant un système sophistiqué de positionnement par satellite (GPS).

Selon son secrétaire de presse, les événements du 11 septembre 2001 ont radicalement changé la donne pour assurer la sécurité de la gouverneure générale ainsi que celle du premier ministre.

«Je ne crois pas que la gouverneure générale a besoin du même niveau de sécurité que le premier ministre», s'est révolté le député démocrate Pat Martin. «Payez pour vos putains de vacances!»

Quand une fois devient coutume

Ce n'est pas la première fois que Mme Clarkson est montrée du doigt pour ne pas avoir assumé les frais de transport pour aller à sa résidence d'été. En 1998, avant qu'elle n'occupe ses fonctions actuelles, elle avait remis au Musée canadien de la civilisation, où elle siégeait au conseil d'administration, une facture de 220 $ pour un trajet en limousine effectué de l'aéroport Parry Sound à son cottage.

Le même jour, des officiels ont affirmé devant un comité de la Chambre des communes que les dépenses de la gouverneure générale ont avoisiné les 41 millions de dollars l'an dernier.

C'est la première fois que les contributions versées à la gouverneure générale par différents ministères et organismes fédéraux sont comptabilisées. L'an dernier, le comité des Communes s'était offusqué d'un voyage à l'étranger de la gouverneure générale, effectué en compagnie de 59 personnalités, ayant coûté cinq millions plutôt que le million prévu.