•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Bernard Derome revient au Téléjournal

Radio-Canada
Prenez note que cet article publié en 2004 pourrait contenir des informations qui ne sont plus à jour.

Le journaliste et animateur-vedette revient à la barre du bulletin de nouvelles de fin de soirée de Radio-Canada qu'il a quitté en 1998. Gilles Gougeon, lui, animera l'émission 5 sur 5.

Bernard Derome reprend la barre du Téléjournal à la télévision de Radio-Canada. M. Derome avait été chef d'antenne du bulletin de fin de soirée pendant 27 ans, jusqu'en juin 1998.

Il remplacera, dès lundi, Gilles Gougeon qui animait Le Téléjournal depuis septembre dernier.

Le directeur général des programmes (Information), Louis Lalande, a rencontré les employés mercredi après-midi pour expliquer ses décisions : « À l'approche d'une campagne électorale fédérale, il m'apparaît avantageux d'intégrer les animateurs le plus tôt possible à leurs nouvelles équipes. Cela constituera aussi un atout supplémentaire au début de la prochaine saison. »

Ces dernières années, M. Derome animait le bulletin Le Monde à RDI et l'émission 5 sur 5 à la première chaîne, sans compter plusieurs émissions spéciales.

Gilles Gougeon, qui a pris la relève de Stéphan Bureau au Téléjournal à la fin de l'été dernier, animera dorénavant l'émission 5 sur 5.

Quant à l'animation de l'autre émission d'information animée par Bernard Derome, Le monde, sur le RDI, elle sera désormais animée par le journaliste Jean Bédard.

Rappelons que des changements apportés à la formule du Téléjournal, qu'on voulait plus convivial, avaient été fortement critiqués dès leur entrée en vigueur, en septembre, et avaient conduit un mois plus tard à la démission du directeur de l'information télévisée, Claude Saint-Laurent, et du directeur des nouvelles, Marc Gilbert.

Louis Lalande occupe maintenant le poste de Claude Saint-Laurent tandis que le successeur de Marc Gilbert n'a pas encore été nommé.

Commentaires fermés

L’espace commentaires est fermé. Considérant la nature sensible ou légale de certains contenus, nous nous réservons le droit de désactiver les commentaires. Vous pouvez consulter nos conditions d’utilisation.