•  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Le Canada paiera pour la sécurité de Meghan et Harry jusqu'en mars

Meghan et Harry lors d'une visite à la Maison du Canada.

Le duc et la duchesse de Sussex lors d'une visite à la Maison du Canada.

Photo : Getty Images / WPA Pool

Radio-Canada

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) fournit une protection au prince Harry et à sa femme, Meghan Markle, depuis le mois de novembre, a confirmé le ministère de la Sécurité publique à CBC, mais ce service prendra fin « dans les prochaines semaines », lorsqu’ils perdront leur statut de membres de la famille royale.

Le couple royal a été aperçu à plusieurs reprises en Colombie-Britannique dans les derniers mois. Ils se seraient établis, avec leur fils Archie, dans une résidence sur l’île de Vancouver.

Le duc et la duchesse de Sussex ont choisi de s'installer au Canada à temps partiel, ce qui a constitué un ensemble de circonstances unique et sans précédent pour notre gouvernement, affirme dans un courriel le bureau du ministre de la Sécurité publique, Bill Blair.

En raison de leur statut de personnes jouissant d’une protection internationale, le Canada avait l’obligation de leur fournir une assistance en matière de sécurité, au besoin. L’assistance cessera dans les prochaines semaines, conformément à leur changement de statut, précise la déclaration envoyée à CBC.

Petit-fils de la reine Élisabeth II, Harry, 35 ans et son épouse américaine, Meghan, ancienne actrice de 38 ans, ont bousculé la monarchie britannique en faisant part de leur souhait de prendre leurs distances avec leurs fonctions royales, de passer plus de temps en Amérique du Nord et d'acquérir leur indépendance financière.

Ils ont annoncé qu’ils renonceront officiellement à leurs titres royaux le 31 mars.

Selon les informations d’Evan Dyer

Vos commentaires

Veuillez noter que Radio-Canada ne cautionne pas les opinions exprimées. Vos commentaires seront modérés, et publiés s’ils respectent la nétiquette. Bonne discussion !